« Il sait ce qu’il a fait et j’espère qu’il avouera » : Virginia Roberts s’exprime sur le prince Andrew dans l’affaire Epstein

Pour la première fois depuis la mort du milliardaire Jeffrey Epstein, les plaignantes de l’affaire Epstein ont été invitées par le juge Richard Berman à se présenter à une audience privée. Elles étaient une dizaine ce mardi à se rendre dans le bureau du juge en charge de l’affaire de trafic humain dont était accusé le milliardaire. Plusieurs d’entre elles ont demandé à garder leur anonymat. La plus médiatisée des victimes est Virginia Roberts Giuffre, celle par qui le scandale a éclaté. Elle a accepté de répondre aux questions des journalistes après son audition avec le juge et a même répondu à une question concernant le prince Andrew.

Virginia Roberts s’exprime sur l’implication du prince Andrew dans l’affaire Epstein

« Ce n’est pas comment Jeffrey est mort (qui est important) mais comment il a vécu. Nous devons aller jusqu’au bout avec ces personnes qui ont été impliquées là-dedans », a déclaré Virginia Roberts aux journalistes amassés devant le bureau du juge où elle venait d’être entendue avec d’autres victimes. « J’ai été recrutée à un âge très jeune à Mar-a-Lago, et enfermée dans un monde que je ne comprenais pas. J’ai dû me battre contre ce monde jusqu’à aujourd’hui. Je n’arrêterai jamais de me battre. Je ne me tairai pas, tant que ces gens ne seront pas menés devant la justice ».

Alors qu’elle s’apprêtait à quitter l’estrade, des journalistes lui posent encore quelques questions, notamment concernant le prince Andrew. Virginia hésite, consulte son avocat puis elle répond : « Il sait ce qu’il a fait et il peut en témoigner ». Les journalistes lui demandent se rapprocher des micros et de répéter. « Il sait exactement ce qu’il a fait et j’espère qu’il avouera », conclue-t-elle concernant le prince Andrew.

Le duc d’York est empêtré dans l’affaire de trafic de mineures de son ancien ami

En 2015, Virginia Roberts s’était rendue à la police pour dénoncer les agissements du célèbre milliardaire, Jeffrey Epstein, déjà condamné en 2008 pour incitation à la prostitution de mineures. Elle se présente comme étant une esclave sexuelle du milliardaire qui l’obligeait à participer à des soirées sexuelles alors qu’elle n’avait que 17 ans, en compagnie d’amis du milliardaire. Parmi les amis qui auraient participé aux soirées, elle a notamment mentionné la présence du prince Andrew. Selon elle, elle aurait même eu des rapports sexuels avec lui à trois reprises. L’affaire est néanmoins étouffée quand un tribunal juge sa plainte irrecevable. Soudain, en juillet 2019, Jeffrey Epstein est arrêté chez lui et mis en prison. L’affaire est rouverte et il doit attendre d’être entendu en vue d’un nouveau procès. Le 9 août, le tribunal exige de rendre public les documents des auditions de Virginia Roberts, qui avaient été mis sous scellés. Le 10 août, Jeffrey Epstein se suicide en prison. L’affaire est de nouveau exposée au grand public et le prince Andrew se retrouve au milieu des accusations.

Depuis la mort du milliardaire, Andrew réfute son implication

Le prince Andrew est actuellement vacances dans un club de golf en Andalousie, dont quelques photos sont parvenues jusqu’à nous. Il est accompagné de son ex-femme, Sarah Ferguson, la seule sur laquelle il peut compter en ce moment. Récemment, une vidéo d’Andrew au domicile d’Epstein en 2010 a refait surface, posant clairement question sur sa présence chez le milliardaire alors que celui-ci avait déjà été condamné deux ans auparavant. Une source raconte également avoir participé à une soirée d’Epstein que le prince aurait lui-même organisée au château de Balmoral. Un communiqué de Buckingham sur le sujet avait été publié, pensant suffire à calmer l’affaire. Mais le prince Andrew a dû publier un communiqué personnel, beaucoup plus long, quelques jours plus tard, dans lequel il revient sur son amitié avec Epstein. Depuis, d’autres témoignages affluent, comme celui d’un écrivain qui a rendu public un échange d’e-mails avec son éditeur, lui racontant avoir croisé le prince Andrew se faire masser les pieds par une jeune femme russe au domicile d’Epstein.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr