Les comptes privés utilisés par les princes Nikolai et Felix sur Instagram rendent hommage à leurs parents

Même s’ils sont les petits-fils aînés de la reine Margrethe II, et que cela exige une extrême prudence lors de leurs activités en ligne, les princes Nikolai et Felix sont des jeunes hommes comme les autres. Tous les deux lancés dans le mannequinat, leur statut royal les empêche pourtant de surfer sur la vague des réseaux sociaux. Malgré tout, les fils aînés du prince Joachim observent incognito ce qu’il se passe sur Instagram, grâce à des comptes privés aux pseudos pas si étonnants…

Lire aussi : Découvrez les surnoms de membres de la famille royale de Suède utilisés en privé

« Nikolai Frederiksborg » et « Felix Glücksbourg »

S’ils n’étaient pas princes de Danemark et comtes de Monpezat, les princes Nikolai et Felix, 22 et 19 ans, porteraient certainement le patronyme civil de Glücksbourg. Glücksbourg est l’une des branches des ducs de Schleswig-Holstein, eux-mêmes issus d’une branche des anciens comtes d’Oldenbourg, devenus rois de Danemark. Il s’agit donc du nom de la dynastie régnant sur le Danemark et qui a régné jusque dans les années 70 sur la Grèce.

C’est ce nom que le prince Felix, récemment devenu mannequin comme son frère, a choisi pour s’inscrire sur Instagram. Pour ne pas porter préjudice à son anonymat volontaire, Histoires Royales ne divulguera pas le pseudonyme précis utilisé par le deuxième fils du prince Joachim. « Felix Glücksbourg » utilise son compte Instagram uniquement pour observer ce que publient ses amis. Lui-même ne publie rien avec ce compte. Même s’il ne publie aucune photo, il est suivi par son club de football et par Benedikte Thoustrup, la petite amie de longue date de son frère Nikolai.

Le prince Nikolai et le prince Felix avec leur grand-mère, la reine Margrethe II (Photo : PPE/Christophersen/DDP/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Les pseudonymes des royautés pour rester anonymes : Philippe Legrand, Ingahild Grathmer, Anna Svensson…

Des pseudos pour utiliser les réseaux sociaux

Quant au prince Nikolai, c’est sous le nom de « Nikolai Frederiksborg », qu’il est inscrit sur Instagram. Si Felix a simplement utilisé le patronyme dynastique, le prince Nikolai a choisi de rendre hommage à sa mère.

Alexandra Manley, devenue princesse Alexandra de Danemark à son mariage en 1995 avec le prince Joachim, a été déchue de son titre de princesse à son divorce en 2005. Son ex-belle-mère, la reine Margrethe II lui a alors octroyé le titre de comtesse de Frederiksborg. Elle est aujourd’hui connue sous ce nom. Alexandra de Frederiksborg entretient une bonne relation avec son ex-époux, qui a refait sa vie avec la princesse Marie, avec laquelle il a aussi deux enfants.

Le prince Felix (avec la casquette) et le prince Nikolai avec leurs parents, la comtesse Alexandra de Frederiksborg et le prince Joachim en juin 2021 (Photo : PPE/Christophersen/DDP/ABACAPRESS.COM)

Le prince Nikolai est le petit-fils aîné de la reine Margrethe II, et il est 7e dans l’ordre de succession au trône danois. Avec son frère Felix, ils sont les seuls princes européens à avoir des origines asiatiques, Alexandra Manley étant hongkongaise, d’origine britanno-sino-austro-tchèque.

C’est donc sous le pseudo de « Nikolai Frederiksborg » que le prince Nikolai utilise discrètement Instagram. S’il n’est pas très actif sur ce réseau social, il a tout de même publié plusieurs photos sur son compte et est suivi par un peu plus de 300 proches a qui il a donné accès à son compte. Parmi quelques abonnés, on retrouve notamment sa petite amie Benedikte, et sa cousine germaine, la princesse Maria Olympia de Grèce. Comme elle, il partage la même passion pour la mode. On retrouve aussi George Spencer-Churchill, marquis de Blandford et futur duc de Marlborough, parmi les followers de Nikolai. George, Nikolai et Olympia ont tous les trois participé au tournage d’une publicité pour les hôtels Raffles.

Le prince Nikolai et le prince Felix utilisent des comptes Instagram cachés et privés pour suivre l’actualité de leurs amis sur les réseaux sociaux. Ici photographiés en janvier 2022 avec leur père, leur belle-mère, leur demi-frère et leur demi-sœur (Photo : Steen Brogaard, Kongehuset)

Lire aussi : La nièce du roi Felipe assure dorénavant des engagements publics rémunérés en tant qu’influenceuse

Rares sont les membres de familles royales régnantes qui utilisent publiquement leurs réseaux sociaux. Ils sont nombreux à avoir des comptes cachés et privés, afin de pouvoir suivre ce que leurs camarades de classe ou leurs amis publient. On se souvient tous du problème de sécurité nationale posé par Marius Borg, premier fils de la princesse héritière Mette-Marit, qui utilisait trop fréquemment les réseaux sociaux lorsqu’il était adolescent. À cause de ses publications, des traces de géolocalisation étaient rendues publiques, ce qui posait des soucis de sécurité pour la famille royale.

D’autres neveux et nièces de souverains ont fait le choix, une fois adultes, d’exploiter publiquement leurs réseaux sociaux. C’est le cas de la comtesse Eloise d’Orange-Nassau, nièce du roi des Pays-Bas, et de Victoria de Marichalar, nièce du roi d’Espagne. Elles sont suivies, respectivement, par 320 000 et 120 000 abonnés.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr