La famille Phillips, la branche déshéritée de la famille royale britannique

La reine Elizabeth II a 4 enfants : le prince Charles, la princesse Anne, le prince Andrew et le prince Edward. À leur naissance, ils ont tous hérité de titres, respectant la tradition d’ordre des naissances et celle qui distingue les enfants masculins et féminins. Eux-mêmes peuvent espérer transmettre des titres à leurs descendants sauf si une « erreur de parcours » les prive de ses droits. Si aujourd’hui la famille Phillips n’a aucun titre, bien qu’ils apparaissent encore dans l’ordre de succession au trône britannique, c’est tout simplement car une femme ne peut transmettre pas ses titres à ses enfants. Par exemple, pour qu’Elizabeth puisse donner ses titres à ses enfants, il a fallu faire une entorse aux règles de transmission des titres, pressentant qu’Elizabeth allait un jour devenir reine, et qu’il aurait été absurde que les enfants de la reine ne soient même pas princes du Royaume-Uni.

Mark Phillips et la princesse Anne

Les héritiers de la princesse Anne n’ont jamais eu de titres à cause d’une discorde entre la reine et Mark Phillips

Pour perdre ses titres de noblesse, il suffit d’un contentieux avec la reine pour en subir les conséquences. En effet, bien que la princesse Anne ne puisse transmettre ses titres à ses enfants, la reine aurait pu (de bonté de cœur) faire en sorte que cela se produise. De plus, les enfants héritent toujours des titres du père. Il suffisait donc à la reine, de faire en sorte que le père des enfants, soit Mark Phillips ait des titres. Et c’est ce qui aurait dû se passer. En 1973, la princesse Anne se marie avec l’ex-officier de l’Armée britannique, le commandant Mark Phillips, fils du major Peter Phillips et d’Anne Patricia Tiarks. C’est l’amour fou entre les deux passionnés de chevaux, tous deux des cavaliers hors pairs. Tout l’avenir de leur descendance s’est joué autour d’une vexation de Mark Phillips qui refusa le cadeau de mariage que lui fit la reine Elizabeth II. Elizabeth voulait offrir une pairie à son futur beau-frère. Un cadeau qu’il refusa, ce qui eu pour conséquence que ses enfants n’eurent aucun titre de sa part.

La reine Elizabeth (en vert) et la reine mère (en bleu), entour la princesse Anne qui tient son fils Peter Phillips qui vient de se faire baptiser, en 1977. (PA Photos /Landov)

La famille Tindall et Phillips est dernière dans l’ordre de succession

Le couple se séparera en 1992, suite à la révélation d’une relation extraconjugale de Mark Phillips qui a mené à la naissance d’une enfant illégitime, Felicity. Mark Phillips et Anne ont eu deux enfants, Peter et Zara, nés en 1977 et 1981. Peter Phillips s’est marié avec Autumn Kelly et Zara s’est marié avec Mike Tindall. Peter Phillips a eu 2 filles, Savannah et Isla. Quant à Zara Phillips et Mike Tindall, ils ont eu également 2 filles, Mia et Lena Tindall. Peter, Zara, Autumn, Mike, Savannah, Isla, Mia et Lena sont tous des descendants de Mark Phillips et n’ont donc aucun titre ni prédicat, contrairement à leurs cousins qui sont des Altesses royales et portent les titres de Lord, Lady ou princes et princesses. Même s’ils apparaissent dans l’ordre de succession, ceux-ci sont relayés au dernier rang, après leurs cousins descendants des autres enfants de la reine. La princesse Anne et ses enfants sont les derniers à cause d’une loi, abrogée en 2011 sans effet rétroactif, qui donnait la priorité aux descendants mâles. Les trois fils de la reine (Charles, Andrew et Edward) et leurs descendants sont donc prioritaires sur Anne et ses descendants.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr