Prince Edward, comte de Wessex

Le prince Edward, né en 1964 est le dernier enfant de la reine. Lors de son mariage avec Sophie Rhys-Jones, il a hérité du titre de comte de Wessex et de celui du vicomte Severn, qu’il a pu transmettre à son fils. Il est le père de lady Louise Windsor et de James Mountbatten-Windsor. Lui et sa femme sont souvent choisi pour représenter la famille royale à l’étranger lors d’événement officiels comme des mariages ou des funérailles.

En 1999, le prince Edward a épousé la roturière Sophie Rhys-Jones, née en 1965. À partir de leur mariage, ils obtiennent le titre de comte et comtesse de Wessex, malgré la tradition de donner un titre ducal aux enfants du souverain lors de leur mariage. Également, Sophie de Wessex et son époux décident de ne pas accorder de titre de prince et princesse à leurs enfants, qui ne portent pas le prédicat d’Altesses royales. Ils sont cependant reconnus par la noblesse britanniques comme les enfants d’un comte et d’un comtesse. Les règles de transmission de titres et de bienséance à leur égard est donc comparable à celles appliqués à des enfants d’un comte. Lady Louise est née en 2003 et James, vicomte Severn est né en 2007.

Qui est le prince Edward, comte de Wessex ?

Edward Antony Richard Louis est né le 10 mars 1964 au palais de Buckingham. Il est le dernier des quatre enfants de la reine Elizabeth II du Royaume-Uni et du prince Philip, duc d’Édimbourg (né prince de Grèce et du Danemark). Edward faisait partie du baby-boom que la famille royale britannique connue en 1964. Sont également nés cette année-là, James Ogilvy, fils de la princesse Alexandra de Kent, le 29 février 1964; Lady Helen Windsor, fille du prince Edward, duc de Kent, 28 avril 1964; et Lady Sarah Armstrong-Jones, fille de la princesse Margaret le 1er mai 1964.

Le baptême du prince Edward

Edward a été baptisé le 2 mai 1964 dans la chapelle privée du château de Windsor. Ses parrains et marraines étaient :

  • Le prince Richard de Gloucester (cousin germain de sa mère, duc de Gloucester)
  • Katharine, duchesse de Kent (épouse du cousin germain de sa mère)
  • La princesse Georg Wilhelm de Hanovre (sa tante paternelle, née princesse Sophie de Grèce)
  • Le prince Louis de Hesse (un cousin paternel)
  • Antony Armstrong-Jones, 1er comte de Snowdon (son oncle maternel par mariage)

Les frères et la sœur du prince Edward de Wessex

  • Le prince Charles, prince de Galles (né en 1948), marié (1) avec Lady Diana Spencer, fille de John Spencer, 8th Earl Spencer, a eu deux fils, divorcé, remarié (2) avec Camilla Shand Parker-Bowles, sans enfants
  • La princesse Anne, princesse royale (née en 1950), mariée (1) avec Mark Philipps, a un fils et une fille, divorcée, remariée (2) avec Timothy Laurence, pas d’enfants
  • Le prince Andrew, duc d’York (né en 1960), a épousé Sarah Ferguson, a eu deux filles, divorcé

L’enfance du prince Edward

Edward a commencé son parcours scolaire par des études au palais, auprès d’une gouvernante. Il a ensuite fréquenté la Gibbs School de Kensington, à Londres, pendant un an. En 1972, il a commencé à fréquenter la Heatherdown School de Winkfield, dans le Berkshire. Edward a ensuite changé d’école, et il fut inscrit à la Gordonstoun à Moray, en Écosse, une école également fréquentée par son père et ses frères aînés. Au cours de sa dernière année à Gordonstoun, Edward avait été choisi comme délégué des élèves de sa promotion.

Le prince Edward dans la vingtaine

À partir de septembre 1982, Edward a travaillé comme tuteur à domicile pendant son année sabbatique à la Wanganui Collegiate School de Wanganui, en Nouvelle-Zélande. Pendant son séjour, il a enseigné l’anglais et l’histoire. Edward a ensuite étudié l’histoire au Jesus College de l’Université de Cambridge, où il a obtenu un baccalauréat ès arts en 1986. Pendant ses études universitaires, il aimait le théâtre, comme son frère Charles. Il a participé à un certain nombre de productions. Côté sport, il aimait le tennis.

La formation militaire et les premières années de travail du prince Edward

Après avoir quitté l’université, Edward a rejoint les Royal Marines. Cependant, en janvier 1987, après seulement 4 mois, il a abandonné la formation d’officier qui devait durer un an. Selon les témoignages, son père, le duc d’Édimbourg, était très en colère contre cette décision. À cette époque, ce sont également les premières critiques de la part de la presse que le prince Edward a dû apprendre à gérer. Pour le fils d’un souverain, ne pas avoir une formation militaire semblait improbable.

Edward a ensuite poursuivi une carrière dans la production théâtrale en travaillant pour la compagnie de théâtre Really Utile de Sir Andrew Lloyd Webber, en tant qu’assistant de production sur des comédies musicales telles que Le fantôme de l’opéra, Starlight Express et Cats.

En 1993, Edward a fondé Ardent Productions, une société de production télévisuelle. Les programmes comprenaient Edward on Edward, un documentaire sur son grand-oncle, le roi Edouard VIII (plus tard le duc de Windsor); trente programmes d’une demi-heure de Crown and Country: A Royal History of Britain; The Cater Street Hangman, une dramatisation du premier roman mystère d’Anne Perry; et Windsor Restored, un programme sur la restauration du château de Windsor après l’incendie de 1993. Edward a été accusé dans les médias d’utiliser ses relations royales à des fins financières et son professionnalisme a également été remis en question.

Malgré le bonnes critiques concernant les programmes produits par sa société de production, Ardent Productions a enregistré des pertes chaque année de son existence, sauf une. En juin 2009, la société a été liquidée avec des actifs de 40 £.

En 1993, Edward a retrouvé une ancienne connaissance, Sophie Rhys-Jones, lors d’un tournoi de tennis qu’il organisait. Sophie avait été désignée comme responsable des relations publiques de l’événement. Sophie aurait été charmée par le plus jeune des fils de la reine et ce sentiment fut partagé. Après une longue période à se fréquenter de façon officieuse, ils se sont fiancés le 6 janvier 1999.
Le mariage du prince Edward et Sophie était beaucoup plus modeste que ceux de ses frères. Le 19 juin 1999, Edward et Sophie se sont mariés à la chapelle St. George, au château de Windsor. Il n’y avait qu’environ 550 invités, beaucoup moins que lors des mariages de Charles et Andrew, mais tout de même, environ 200 millions de téléspectateurs ont assisté au mariage retransmis à la télévision dans le monde entier.

Les petits-enfants de la reine, enfants du prince Edward et de Sophie Rhys-Jones

Lady Louise Windsor

De son nom complet Louise Mountbatten-Windsor n’est pas princesse ni Altesse royale malgré sa proximité avec la souveraine, à l’instar de ses cousins et cousines les princesses Eugenie et Beatrice ou les princes William et Harry. Lors de leur mariage, ses parents ont renoncé à donner des titres à leurs enfants. Elle est née en 2003 et est passionnée par l’équitation, comme sa grand-mère.

James Mountbatten-Windsor, vicomte Severn

Comme sa sœur, lady Louise, le vicomte Severn n’est pas prince du Royaume-Uni, à cause d’une décision de ses parents. Il héritera néanmoins des titres de noblesses britanniques de son père. Son père, le prince Edward est comte de Wessex. Lord James peut utiliser le titre subsidiaire de son père, celui de vicomte Severn, avant d’hériter à sa mort de son titre de comte de Wessex. La règle de l’ordre de succession avec primogéniture masculine ayant été abrogée en 2013, sans effet rétroactif pour les enfants nés avant 2011, il se classe devant sa sœur dans l’ordre de succession au trône, malgré le fait que Louise soit son aînée.