Le grand-duc Georges de Russie : cousin de tous les souverains européens

Le grand-duc Georges Mikhaïlovitch de Russie a la particularité d’avoir quatre arrière-grands-parents souverains et de descendre de deux familles impériales. Ses nombreux liens de parenté aux plus prestigieuses familles royales européennes font aussi de lui le cousin de tous les 10 monarques régnant actuellement en Europe.

Lire aussi : Les ancêtres royaux du grand-duc Georges Mikhaïlovitch de Russie

Le tsarévitch Georges est cousin des 10 monarques européens actuels

Il existe plusieurs ancêtres communs à tous les 10 monarques actuels d’Europe. Le plus proche parent commun à toutes les familles royales d’aujourd’hui est Jean-Guillaume-Friso d’Orange, prince de Nassau-Dietz (1687-1711). Par Jean-Guillaume-Friso et son épouse Marie-Louise de Hesse-Cassel, il est possible de rendre cousines toutes les familles royales européennes, y compris certaines familles qui ne sont plus régnantes, comme la famille impériale de Russie, dont descend George Mikhaïlovitch.

Quels sont les liens de parenté du grand-duc Georges Mikhaïlovitch avec les autres monarques européens ? (Image : Hand Out/Maison impériale)

Certaines familles sont plusieurs fois cousines entre elles, suite à des mariages entre cousins à travers plusieurs générations. Il existe donc une multitude de façons différentes de présenter les cousinages entre le grand-duc Georges de Russie et les autres monarques européens.

De nombreuses familles royales européennes descendent du roi Christian IX de Danemark, lui-même descendant des ducs de Schleswig-Holstein, une branche issue des comtes d’Oldenbourg. Parallèlement, depuis l’empereur Paul III de Russie, la famille Romanov est issue des ducs de Holstein-Gottorp, eux aussi descendant des comtes d’Oldenbourg. Par conséquent, en remontant bien des siècles en arrière, il est possible de trouver de nombreux liens de cousinage. Heureusement, il en existe d’autres plus récents.

Cliquez ici pour voir ici l’arbre généalogique en plus grand, qui permet de relier George Mikhaïlovitch Romanov aux 10 souverains européens actuels (Image : Histoires Royales)

Histoires Royales a trouvé deux ancêtres du grand-duc Georges qui permettent à eux deux de le lier à tous les monarques actuels, sans devoir remonter jusqu’à Jean-Guillaume-Friso d’Orange. Il s’agit du duc François de Saxe-Cobourg-Saalfeld et du comte Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld. En réalité, mis à part Elizabeth II, il est possible de relier tous les monarques actuels à Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld.

Le comte Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld (gauche) et le duc François de Saxe-Cobourg-Saalfeld (droite) (Images : domaine public)

Lire aussi : Le plus proche cousin royal d’Albert II de Monaco est… le roi Philippe de Belgique

Le grand-duc Georges est cousin de six monarques par François de Saxe-Cobourg-Saalfeld

Le grand-duc Georges Mikhaïlovitch, considéré comme le tsarévitch, soit l’héritier du trône selon les Légitimistes qui suivent les Lois de Paul, descend des plus prestigieuses familles d’Europe. Sa mère est la grande-duchesse Maria Vladimirovna, arrière-petite-fille de l’empereur Alexandre II de Russie. Son père est le prince Franz Wilhelm de Prusse, arrière-petit-fils du dernier empereur allemand Guillaume II. Georges est né en 1981, fils unique du couple divorcé depuis 1985.

La grande-duchesse Maria Vladimirovna et le prince Franz Wilhelm de Prusse ont plusieurs ancêtres en commun. Par exemple, la grande-duchesse descend elle-même des rois de Prusse et Franz Wilhelm descend de Paul 1e de Russie. Les ex-époux sont tous les deux des descendants de la reine Victoria.

Les parents du grand-duc Georges ont de nombreux ancêtres en commun, descendant tous les deux des rois de Prusse et de la reine Victoria. Voir ici l’arbre généalogique en plus grand (Image : Histoires Royales)

La reine Victoria étant considérée comme la grand-mère de l’Europe, elle est l’ancêtre commun la plus proche du grand-duc Georges qui lui permet d’être cousin avec quatre souverains européens. La reine Victoria du Royaume-Uni est l’arrière-arrière-grand-mère de la reine Margrethe II de Danemark, du roi Carl XVI Gustaf de Suède, de la reine Elizabeth II du Royaume-Uni et du roi Felipe VI d’Espagne. Victoria est même doublement l’arrière-arrière-grand-mère du roi de Suède.

La reine Victoria permet de relier le grand-duc Georges à 4 souverains et le duc François de Saxe-Cobourg-Saalfed à 2 de plus. Voir l’arbre ici en plus grand. (Image : Histoires Royales)

Le plus proche cousin royal du grand-duc Georges est le roi Felipe VI d’Espagne. Comme Georges, Felipe descend de la reine Victoria. Rappelons que Georges est l’arrière-arrière-arrière-petit-fils de Victoria par deux fois, puisque ses deux parents en descendent. Par son père, le grand-duc Georges est plus proche du roi Felipe. La famille royale d’Espagne descend de Sophie, la sœur de l’empereur Guillaume II d’Allemagne.

Pour inclure le plus de souverains possibles dans ce cousinage, nous avons choisi comme premier ancêtre commun le duc François de Saxe-Cobourg-Saalfed (1750-1806). Il permet au grand-duc Georges d’être cousin avec les quatre monarques déjà cités – puisque la reine Victoria était la petite-fille du duc François – mais aussi du roi Philippe de Belgique et du grand-duc Henri de Luxembourg. Ces deux derniers sont cousins germains et descendent du roi Léopold 1e de Belgique, élu premier roi des Belges, et fils du duc François.

La famille impériale de Russie actuelle descend quant à elle du duc François de Saxe-Cobourg-Saalfeld par la princesse Victoria-Melita de Saxe-Cobourg, petite-fille de la reine Victoria, qui avait épousé le grand-duc Cyrille, petit-fils du tsar Alexandre II. Cyrille et Victoria-Melita étaient cousins germains et descendaient tous les deux d’Alexandre II.

Lire aussi : Le roi Philippe de Belgique : ce descendant de Louis XIV

Le grand-duc Georges est cousin avec 9 monarques européens par Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld

Après le duc François de Saxe-Cobourg-Saalfeld, c’est en étudiant les descendants de Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld que l’on peut trouver le cousinage du grand-duc Georges avec les autres souverains d’Europe. En réalité, via Christian III, on peut le lier à neuf monarques sur les dix que compte l’Europe. Seule la reine Elizabeth II n’est pas une descendante du comte Christian III. Par contre, le prochain monarque britannique le sera. Le prince Charles descend bien du comte Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld par son père, le prince Philip, né prince de Grèce et de Danemark.

Avec Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld, le grand-duc Georges est cousin de 9 monarques sur 10. Seule Elizabeth II ne descend pas de lui. Voir l’arbre généalogique en plus grand ici (Image : Histoires Royales)

Nous avions vu qu’Elizabeth II, Henri de Luxembourg, Philippe de Belgique, Felipe VI d’Espagne, Carl XVI Gustaf de Suède et Margrethe II de Danemark étaient cousins du grand-duc Georges par la reine Victoria pour quatre d’entre eux et par le duc François pour les six. Ce lien de parenté reste le plus proche, même s’il est aussi possible pour le roi Philippe, le roi Felipe, le grand-duc Henri et la reine Margrethe de la relier au grand-duc Georges par le comte Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld.

Le roi Philippe et le grand-duc Henri descendent du roi Oscar II de Suède via la reine Astrid de Belgique, petite-fille du roi de Suède. Le roi Carl XVI Gustaf descend aussi d’Oscar II. Oscar II a succédé à son frère, Charles XV, mort sans héritier mâle. Charles XV avait toutefois eu une fille, la princesse Louise, qui sera la mère de deux souverains : le roi Christian X de Danemark et le roi Haakon VII de Norvège. L’un est l’ancêtre de la reine Margrethe II, l’autre du roi Harald V.

Charles XV et Oscar II de Suède sont les arrière-petits-fils de Maximilien 1e de Bavière. Il se fait que le souverain de Bavière est aussi l’arrière-arrière-arrière-grand-père du prince Hans-Adam II, actuel souverain de Liechtenstein. Maximilien 1e de Bavière était le fils du comte Frédéric-Michel, lui-même fils du comte Christian III des Deux-Ponts-Birkenfeld.

Le comte Christian III avait eu 3 fils et 1 fille. C’est par sa fille Caroline que descend le grand-duc Georges Mikhaïlovitch. L’arrière-petit-fils de Caroline est le roi Guillaume II des Pays-Bas, ancêtre du roi actuel, Willem-Alexander. Caroline est aussi la grand-mère du grand-duc Charles II de Bade, qui est par chance le seul ancêtre royal de la famille princière de Monaco. Le prince Albert II de Monaco est donc le cousin du grand-duc Georges.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr