La tante de la reine Letizia milite pour le retrait des titres de Juan Carlos

Toutes les familles ont leur mouton noir ou leurs éléments perturbateurs. Dans la famille Ortiz, nous demandons la tante. Henar Ortiz, sœur de Jesús Ortiz, lui-même beau-père du roi Felipe VI, est une fervente républicaine. Suivie par près de 8000 personnes sur les réseaux sociaux, elle milite ouvertement et très activement pour mettre fin à la monarchie en Espagne. Cette semaine, elle a pris le beau-père de sa nièce pour cible. Elle demande le retrait du titre de roi émérite à Juan Carlos I.

henar ortiz
La tante de la reine Letizia demande la destitution de Juan Carlos (Photo : Gtres / Alamy / Abaca)

Lire aussi : Polémique à la télé autour du départ de la princesse Leonor pour le Pays de Galles

Henar Ortiz en guerre contre Juan Carlos I

Henar Ortiz, décoratrice de profession, est abonnée sur les réseaux sociaux à tous les mouvements radicaux anti-monarchistes qui existent. Rien que sur la journée du 4 mars, elle a écrit et repartagé une dizaine de tweets mettant en cause l’institution monarchique. Parmi-ceux, il y a un tweet qui félicite le groupe français des Jeunes révolutionnaires qui protestaient à Lyon pour soutenir le rappeur Pablo Hasel, récemment condamné à la prison pour lèse-majesté et apologie du terrorisme.

Il y a un tweet adressé directement à Juan Carlos qui a attiré notre attention. Henar Ortiz a partagé le lien vers une pétition mise en ligne par le groupe Público. Cette pétition « exige que le gouvernement retire à Juan Carlos de Borbón le titre honorifique à vie de roi émérite ». Lors de son abdication en 2014, l’ancien souverain avait reçu ce titre honorifique du gouvernement. Depuis les différents scandales personnels, financiers, et moraux qui se sont succédés, certains demandant la destitution de ses honneurs. Cette pétition a été signée par 76 000 personnes à l’heure actuelle.

Sous son tweet où la tante de la reine Letizia demande des signatures pour retirer les titres de Juan Carlos, un de ses abonnés lui écrit : « Sincèrement, je ne crois pas que cette proposition soit acceptée dans ce pays ». Ce à quoi elle répond : « On ne sait pas si on ne tente pas ! ».

henar ortiz tante reine letizia anti monarchique
Le tweet polémique de Henar Ortiz Álvarez (Photo : capture Twitter)

La tante de la reine Letizia veut abolir la monarchie

Alors que son frère, Jesús Ortiz, entretient des bonnes relations avec sa belle-famille, et a annoncé prendre sa retraite afin de se rapprocher de ses petites-filles, Leonor et Sofia, Henar Ortiz n’a aucune pitié pour sa nièce. À coups de déclarations massacrantes, elle clame haut et fort vouloir mettre un terme à la monarchie. En juillet 2020, elle commentait un article mentionnant le coût secret de la lune de miel de Felipe et Letizia et en mars 2020, elle critiquait l’annonce du roi Felipe de renoncer à l’héritage de Juan Carlos, argumentant qu’il s’agissait simplement d’un coup de communication de la part du souverain.

Après avoir affiché son indignation d’apprendre que les infantes Elena et Cristina s’étaient fait vacciner à l’étranger, que la princesse Leonor partait étudier au Pays de Galles et que Juan Carlos avait fui l’Espagne, elle aussi écrit : « les Bourbon dehors », relaie El Nacional.

Interrogée à plusieurs reprises par la presse pour savoir si elle aussi ne manquait pas de compassion et savoir si elle était consciente de blesser les siens, elle a là aussi son avis bien tranché. Selon elle, même la monarchie venait à être abolie et que sa nièce n’était plus reine, Letizia ne manquerait pas de propositions pour trouver du travail. À Vanity Fair, celle qui pensait en 2013 que la monarchie serait abolie avant que Felipe ait le temps de régner, expliquait même qu’il serait préférable pour Letizia et son époux de ne pas monter sur le trône. « Être roi en exil est l’une des meilleures professions. C’est comme être un préretraité, qui au lieu de vivre dans un palais vit dans son petit appartement. »

Henar est la fille de José Luis Ortiz et Menchu ​​Álvarez del Valle, ancienne voix connue de la radio. La sœur de Jesús Ortiz est née à Oviedo en 1956 et elle s’est définie comme « rouge, laïque et républicaine ». El Cierre rappelle qu’au départ de ce mariage entre sa famille et la famille royale, elle-même a été séduite par l’union prestigieuse et les avantages qu’elle pourrait en tirer. Du jour au lendemain, les portes se sont ouvertes pour elle, et elle a surtout commencé à se faire un nom parmi la jet set madrilène.

Rappelons aussi que la tante de Letizia a connu ses propres déboires avec la justice. Elle a par exemple intenté un procès contre un célèbre journaliste qui a déclaré à la télé qu’Henar Ortiz négociait avec des magazines people la vente de photos du premier mariage de sa nièce. En 2015, Henar Ortiz et son frère se sont retrouvés devant les tribunaux pour justifier une hypothèque inversée sur la maison de leur mère, qui aurait permis de financer des projets et non payer des créanciers.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr