Les premiers détails concernant les funérailles du prince Philip

Les premiers détails concernant l’organisation des funérailles du prince Philip, décédé à 99 ans, ce 9 avril 2021, viennent d’être confirmés. Alors que les hommages du monde entier sont envoyés à Londres, le College of Arms vient de donner des informations concernant les dernières volontés du duc d’Édimbourg.

Lire aussi : Vive émotion des Britanniques : Buckingham demande de ne plus déposer de fleurs

Pas de funérailles d’État ni exposition du catafalque

Suite au déclenchement du protocole prévu à la mort d’un membre de la famille royale, on pouvait s’attendre à ce que des décisions soient prises rapidement. Comme il avait déjà été, le prince Philip désirait des obsèques discrètes, bien qu’il ait droit à des funérailles nationales. La pandémie de coronavirus et les restrictions sanitaires actuelles confirment les volontés du prince consort.

Le College of Arms a annoncé que le Prince Philip ne souhaitait pas avoir de funérailles d’État, comme cela était déjà supposé depuis longtemps. On sait également à présent que son catafalque ne sera pas exposé. Jusqu’ici, on émettait l’hypothèse qu’il soit exposé au palais St-James, sachant déjà qu’il avait refusé d’être exposé à Westminster.

La société héraldique britannique annonce que la dépouille restera au château de Windsor, là où il est décédé ce matin. C’est aussi à Windsor, à la chapelle Saint-Georges, qu’aura lieu la cérémonie religieuse. Pour l’heure, aucune autre information n’a été donnée concernant les personnes présentes à la cérémonie. On évoque aussi la possibilité d’organiser une cérémonie d’hommage plus tard dans l’année, quand les conditions sanitaires permettront que les chefs d’État étrangers puissent se déplacer.

Pour en savoir plus sur le prince Philip :

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr