Le prince Lukas de Bulgarie est officiellement médecin en psychiatrie

Le prince Lukás de Bulgarie, petit-fils de l’ancien tsar Siméon II, est diplômé en médecine. Le jeune homme rejoint le clan des médecins de sa famille. Son père et son frère ainé sont tous deux chirurgiens. Le prince Lukas, deuxième des trois fils du prince Kubrat et de la princesse Carla, a choisi pour spécialité la psychiatrie.

Félicitations au prince Lukás de Saxe-Cobourg-Gotha, duc de Saxe, fils du prince Kubrat de Bulgarie, prince de Panagyurichté, qui vient de décrocher son diplôme en médecine psychiatrique (Photo : Instagram/lukascg)

Lire aussi : Les 52 ans de la princesse Carla de Bulgarie

Le prince Lukas de Saxe-Cobourg-Gotha est diplômé en médecine comme son frère et son père

Comme son père, le prince de Panagyurichté, et comme son grand frère, le prince Mirko, le prince Lukás de Saxe-Cobourg-Gotha est officiellement médecin. Il vient de décrocher son diplôme en médecine dans la même école qu’eux, la très réputée université de Navarre. Le prince Kubrat est un chirurgien de renom, spécialisé dans la chirurgie gastrique. Le prince Mirko, diplômé depuis 2019, est lui aussi devenu chirurgien de l’appareil digestif. L’année dernière, alors qu’il était au Vénézuela le prince Mirko est rentré en Espagne pour pratiquer son métier en période de crise sanitaire.

Le prince Mirko de Panagyurichté, frère du prince Lukas, en pleine opération de l’appareil digestif à Madrid (Photo : Instagram/mirkosajonia)

Le petit-fils de Siméon II devient psychiatre

Le prince Lukas, âgé de 23 ans, vient de terminer ses études, avec pour spécialité la psychiatrie. Il a présenté sa thèse il y a quelques jours, qui portait sur la consommation de drogues chez les adolescents souffrant de trouble du déficit de l’attention. C’est sa maman, très fière de son fiston, qui a partagé l’heureuse nouvelle. «Très fière de toi», a-t-elle écrit sur ses réseaux sociaux, partageant une photo de son fils en blouse de docteur, juste après avoir reçu son diplôme. «Un grand psychiatre est en route», écrit la princesse Carla.

Le prince Lukas présente sa thèse (gauche) et le prince Lukas est photographié par sa mère après avoir reçu son diplôme en médecine (droite) (Photo : Instagram/carlabulgaria)

Sur ses réseaux sociaux, on apprend que le prince Lukas est passionné de sports, notamment de motocross, de surf et de ski nautique. Il joue également aux échecs avec son petit frère, le prince Tirso. Le prince Tirso, qui a fêté ses 18 ans, est le seul de la famille qui n’a pas choisi la voie médicale.

Le prince Lukas est passionné de motocross et de sports nautiques (Photo : Instagram/lukascg)

Le prince Lukas est souvent appelé Lukas de Panagyurishte, en référence au titre de son père, Kubrat, prince de Panagyurishte. Les 4 fils du roi Siméon II ont hérité d’un titre princier, que leurs enfants utilisent notamment comme nom de courtoisie. Le roi Siméon a eu 5 enfants, 4 fils et une fille. Son fils aîné, le prince héritier Kardam est décédé en 2015. C’est donc le prince Boris de Bulgarie, fils ainé du défunt prince Kardam qui est aujourd’hui l’héritier du trône. Tous les 5 enfants du roi ont épousé un citoyen espagnol. La famille, issue d’une branche de la famille de Saxe-Cobourg-Gotha, porte en Espagne le nom hispanisé de Sajonia-Coburgo-Gotha et en Bulgarie de Sakskoburggotski.

Le prince Lukas et ses grands-parents paternels, le roi Siméon II et son épouse, la reine Margarita (Photo : Instagram/carlabulgaria)

Siméon II, roi des Bulgares de 1943 à 1946, est le dernier tsar du pays. En 2001, l’ancien souverain, chassé par les communistes, est rentré au pays et s’est fait élire en tant que Premier ministre. Il est donc considéré par les monarchistes bulgares comme l’héritier du trône et par les républicains comme un ancien Premier ministre.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr