William et Kate en visite dans une école pour promouvoir une campagne sur la santé mentale

Le prince William et Kate Middleton sont apparus en public pour la première fois depuis l’interview polémique de Meghan Markle et du prince Harry chez Oprah Winfrey, dans laquelle ils étaient mentionnés. Le duc et la duchesse de Cambridge se sont rendus à School21, une école à l’est de Londres, pour faire la promotion d’une campagne de sensibilisation sur la santé mentale soutenue par Kate depuis des années et adoptée par cette école.

Le Prince William et Kate Middleton arrivent à l’école primaire School21 de Stratford (Photo :(Photo : Justin Tallis/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le premier Lord-Lieutenant noir de Londres prend la défense de la famille royale

Le duc et la duchesse de Cambridge visitent une école primaire à l’est de Londres

La sortie du duc et de la duchesse de Cambridge était très médiatisée ce 11 mars, alors qu’ils se rendaient dans l’école School21 de Stratford, qui propose une approche pédagogique où les activités et l’inclusivité sont au cœur de l’enseignement. La visite a lieu alors que les écoles viennent de rouvrir au Royaume-Uni, après une longue période de cours dispensés virtuellement, afin de respecter les règles sanitaires en vigueur.

(Photo : Justin Tallis/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : « Moi aussi j’étais fan de ma mère » : le prince William en visite dans une école au Pakistan avec Kate Middleton

Bien évidemment, les journalistes présents n’ont pas pu s’empêcher d’interpeller le prince William à propos des accusations de son frère et de sa belle-sœur, il ya 4 jours dans l’émission d’Oprah Winfrey sur CBS. Le prince William a répondu que la famille royale n’était pas raciste et qu’il allait parler à son frère prochainement. La réponse du prince William a surpris le journaliste lui-même qui ne pensait pas que le duc de Cambridge allait lui répondre.

(Photo : Justin Tallis/PA Wire/ABACAPRESS.COM))

Lire aussi : Charles de Habsbourg tacle violemment le prince Harry et Meghan Markle

Outre les accusations de racisme envers la famille royale, Meghan Markle a également affirmé qu’elle avait eu des pensées suicidaires et que Buckingham n’avait rien fait pour l’aider. Lorsqu’Oprah Winfrey a demandé à la duchesse de Sussex qu’elle était sa relation avec sa belle-sœur, Kate Middleton, alors qu’on a pu voir les deux passer un bon moment ensemble à Wimbledon, Meghan a répondu : « Rien n’est ce à quoi il ressemble ».

La visite dans l’école était prévue depuis quelques temps, et ne le palais indique qu’il ne faut pas y voir une coïncidence avec les accusations récentes. Cependant, si la visite était bien prévue, rien n’indiquait que l’accent serait mis sur la santé mentale. Durant cette visite, Kate a pu s’entretenir avec des professeurs et rencontrer des enfants de l’école primaire. Elle a également présenté la campagne de sensibilisation à la santé mentale Mentally Healthy Schools, que l’école a adoptée et mise à son programme.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr