La princesse Amalia renonce à sa dotation de 25 000 € par mois

La princesse Catharina-Amalia, princesse d’Orange, a écrit une lettre au Premier ministre néerlandais ce 11 juin 2021 pour faire part de sa volonté de renoncer à la dotation à laquelle elle avait droit. Dès ses 18 ans, l’héritière du trône des Pays-Bas aurait eu droit à un salaire mensuel ainsi qu’un budget pour financer ses activités. La fille ainée du chef d’État préfère attendre la fin de ses études pour obtenir ce droit.

L’héritière du trône des Pays-Bas renonce à sa rente pour le moment (Photo : Hollandse Hoogte-ANP/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Amalia des Pays-Bas ne pense pas encore à son avenir de Reine

La princesse d’Orange écrit une lettre au Premier ministre pour annoncer sa décision

Hier, la princesse Catharina-Amalia a appris qu’elle avait réussi ses examens avec mention. Comme il est de tradition dans la famille royale, elle s’accordera une année sabbatique, bien que le programme exact de cette année de césure ne soit pas encore connu. Si on en croit la lettre envoyée à Mark Rutte, le Premier ministre, elle compte également poursuivre ses études par la suite en suivant des cours à l’université.

«J’espère faire une année sabbatique après les vacances d’été et ensuite aller à l’université. Le 7 décembre 2021, j’aurai dix-huit ans et je toucherai des allocations conformément à la loi», explique l’héritière du trône dans une lettre manuscrite, rendue publique par le ministère de l’Intérieur qui est également en charges des Affaires royales. «Je trouve cela embarrassant tant que je peux assurer peu d’engagements en retour». En effet, dès sa majorité, la constitution néerlandaise prévoit que l’héritière touche une dotation et ce peu importe ses activités.

Étant donné qu’il est clair que le princesse d’Orange n’assumera pas plus d’engagements officiels dès ses 18 ans, elle préfère raisonnablement refuser sa dotation. Elle précise aussi que «d’autres étudiants ont tellement plus de mal, surtout en cette période incertaine du coronavirus».

La lettre manuscrite écrite par la princesse d’Orange (Photo : Ministerie van Binnenlandse zaken en Koninkrijksrelaties)

En retour, le Premier ministre a indiqué «comprendre et apprécier» les «considérations personnelles» de la princesse. «Je vous souhaite une belle année sabbatique et toute la sagesse dans le choix de vos futures études». La dotation de la princesse d’Orange était un point de crispation ces derniers mois. Le budget de l’année pour la Maison royale a déjà été voté et son salaire semblait injustifié aux yeux de la population alors qu’il apparaissait clairement qu’elle ne souhaitait pas assurer des engagements pour la Couronne dans l’immédiat.

Le gouvernement lui accordait 296 000 euros de revenus par an, soit environ 25 000 euros par mois. Il s’agit d’une contrepartie financière personnelle pour laquelle elle est exonérée d’impôts. En plus, un budget annuel d’1,34 million d’euros lui est accordé en tant que contrepartie matérielle. Cette somme n’est pas un salaire mais un budget qui doit servir à financer ses activités.

(Photo : RVD – Martijn Beekman)

Lire aussi : Combien coûte la famille royale aux Belges ?

La dotation dans les autres monarchies

Comme elle, la princesse Elisabeth de Belgique, duchesse de Brabant, avait droit à une dotation à sa majorité, en octobre 2019. L’héritière du trône de Belgique avait elle aussi renoncé à sa dotation, alors qu’elle choisissait de débuter sa formation à l’armée.

Le roi de Pays-Bas fait partie des souverains les mieux payés d’Europe. En 2021, le roi Willem-Alexander touchera un salaire de 998 000 euros, soit 83 167 € par mois. Un budget d’environ 5 millions d’euros supplémentaires est prévu pour payer son personnel et ses dépenses. Aux Pays-Bas, l’épouse du souverain, la reine Máxima a elle aussi droit à un salaire. Elle touchera en 2021, 396 000 euros, soit 33 000 euros par mois. Elle aussi bénéficie d’un budget pour payer son personnel et ses dépenses. Ce budget s’élèvera à 659 000 euros. La princesse Beatrix touche elle aussi un salaire et a droit à un budget de fonctionnement.

Lire aussi : La Cour danoise fait 270 000€ d’économie avec la crise sanitaire

En Belgique, le roi des Belges ne touche pas de salaire. Il touche une liste civile qui sert à financer ses activités de chef d’État. Une part est réservée pour ses frais de ménage, autrement dit ses dépenses personnelles pour lui et sa famille. La reine Mathilde ne touche pas d’argent et ne peut en gagner. Le roi Albert II, le prince Laurent et la princesse Astrid sont les seules personnes de la famille qui touchent un salaire.

Laurent et Astrid touchent personnellement 93 400 euros bruts par an. Un budget supplémentaire d’environ 250 000 euros est prévu également pour financer leurs activités. Contrairement aux Pays-bas, les membres de la famille royale belge paient des impôts des personnes physiques. Le salaire représente alors environ 53 200 euros nets par an pour Astrid et Laurent, soit un salaire mensuel d’environ 4400 euros. Rappelons aussi que les membres de la famille royale qui touchent une dotation sont privés de sécurité sociale.

En Espagne, le roi d’Espagne gagnera environ 254 000 euros en 2021. Là aussi, cette part de traitement personnel est soumise à l’imposition classique. En Suède, au Danemark et en Norvège, le souverain reçoit une enveloppe globale qu’il doit gérer pour faire fonctionner la monarchie. Certains membres de la famille peuvent toucher un apanage supplémentaire.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr