La princesse Elisabeth de Belgique admise à Oxford : l’héritière du trône étudiera la politique

La princesse Élisabeth, duchesse de Brabant, héritière du trône de Belgique débutera d’ici quelques jours sa formation universitaire au Royaume-Uni. Après une année à l’armée, la fille ainée du roi Philippe a choisi d’étudier la politique. Elle a réussi ses examens d’entrée à Oxford, où elle a été admise pour suivre trois ans d’étude au Lincoln College.

Lire aussi : La reine Mathilde très émue en voyant la princesse Elisabeth défiler : «Je la vois !»

L’héritière du trône de Belgique rejoint Oxford

Direction Oxford pour l’héritière du trône de Belgique. Le Palais Royal a confirmé ce matin du 31 août 2021, la rumeur selon laquelle la princesse Elisabeth, 19 ans, allait rejoindre une école en Angleterre. C’est au Lincoln College, l’une des écoles de l’université d’Oxford, que la duchesse de Brabant passera les trois prochaines années. Les cours débuteront en octobre.

La ville d’Oxford est située à moins de 100 km à l’est de Londres. La princesse Elisabeth se trouvera également à 100 km au sud de son frère, le prince Gabriel, qui lui logera et étudiera à Coventry, dans le Warwickshire, pendant un an. Le prince Gabriel a été admis dans une école préparatoire de mathématiques et de sciences.

La princesse Élisabeth de Belgique s’apprête à rejoindre l’Angleterre. Elle étudiera pendant trois ans au Lincoln College de l’université d’Oxford (Photo : Bas Bogaerts)

Afin d’entrer dans cette prestigieuse école, la princesse Elisabeth «a conclu avec succès les épreuves d’admission», précise le Palais Royal. L’examen d’entrée lui a permis de s’inscrire à un programme de trois ans en « Histoire et Politique ». Les frais d’admission à ce cursus sont de 28 370 livres sterling, soit environ 33 000 euros par an, selon le site officiel de l’université. L’école prévient que les frais pour vivre et se loger à Oxford sont entre 1200 et 1700 livres par mois.

Le Palais rappelle que la princesse Elisabeth connaît déjà bien le Royaume-Uni, puisqu’elle a terminé ses deux dernières années d’études à l’UWC Atlantic College, au pays de Galles. Elle a ouvert la voie à la princesse Alexia des Pays-Bas qui a rejoint l’Atlantic College cette année, ainsi qu’à une autre héritière du trône. Hier, la princesse Leonor a elle aussi rejoint le château de Saint-Donat qui abrite l’Atlantic College.

Elisabeth lors de sa dernière rentrée à l’UWC Atlantic College en 2019 (Photo : Palais Royal)

Histoire et politique au Lincoln College pour la princesse Elisabeth

Le Palais rassure la population en précisant d’avance que la princesse Élisabeth «reviendra régulièrement en Belgique et restera impliquée dans la vie publique belge lors d’activités». Le communiqué laisse déjà prévoir des engagements de la princesse héritière en solo ou avec ses parents. Rappelons que la princesse Elisabeth a choisi le jour de ses 18 ans, en octobre 2019, de ne pas recevoir la dotation à laquelle la constitution lui donnait droit.

La princesse Elisabeth lors de son dernier camp de formation en juillet 2021 à l’École royale militaire (Photo : Abacapress)

Après ses deux ans à l’UWC Atlantic College, la future première reine des Belges, future commandante des forces armées, avait choisi de rejoindre l’armée. Elle a suivi un an de formation à l’École royale militaire (ERM) en tant qu’élève-officier. L’ERM est une université qui dispense à la fois une formation militaire et une formation classique. La princesse avait choisi la filière sciences sociales. Son année d’étude à l’ERM s’est terminée fin juillet par un boot camp de style paracomando dans les Ardennes.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr