Prinsjesdag 2020 en sobriété : Willem-Alexander ouvre l’année parlementaire

Chaque année, le troisième mardi de septembre est le Prinsjesdag aux Pays-Bas. Cette journée protocolaire marque l’ouverture de la nouvelle année parlementaire. Pour l’occasion les États généraux sont réunis, à savoir le Sénat et la Chambre des représentants, et le souverain prononce le discours du Trône. Cette année, pour cause de coronavirus, le déroulement de la cérémonie a été quelque peu modifié.

Ce 15 septembre a eu lieu la cérémonie la plus protocolaire de l’année. Le roi des Pays-Bas a lu le discous du Trône devant les deux chambres réunies (Photo : capture NOS)

Lire aussi : Prinsjesdag 2019

La cérémonie d’ouverture parlementaire a été adaptée

Chaque année, au Prinsjesdag, les Néerlandais sont dans la rue à La Haye pour observer le roi Willem-Alexander et son épouse, traverser la ville en carrosse. Ils quittent le Palais Noordeinde, où travaille le Roi, pour rejoindre la Ridderzaal, située dans le Binnenhof. Cette année, la réunion des États généraux a eu lieu à la Grote Kerk de La Haye. Après le discours du Trône prononcé par le Roi, qui énumère les principaux plans du gouvernement pour l’année à venir, le souverain et son épouse retournent au Palais, d’où ils apparaissent ensuite au balcon. Cette dernière étape a également été annulée cette année pour des raisons sanitaires.

Chaque année, le Prinsjesdag est devenu le jour où la reine Máxima surprend les Néerlandais avec sa tenue, qui sera ensuite commentée par la majorité des sites spécialisés. Cette année, la reine a choisi de reporter une robe déjà mise en 2018, lors d’une visite d’État en Jordanie. Il s’agit d’une robe jaune à froufrous du créateur Claes Iversen. Néanmoins, la robe a été reteintée dans une couleur plus sombre.

Lire aussi : Les extravagants chapeaux à plumes de la reine Máxima des Pays-Bas

En 2020, le prince Constantijn et la princesse Laurentien sont montés dans une voiture, suivis dans une autre voiture par le roi Willem-Alexander et son épouse, la reine Máxima, pour se rendre à la Grote Kerk. D’habitude, ils se déplacent en carrosse, dont le fameux Carrosse d’or controversé pour ses représentations jugées racistes, qui est en rénovation depuis quelques années. Le roi Willem-Alexander utilisait alors le Carrosse en verre depuis 2016. Même si la famille royale a pris l’habitude de se déplacer en carrosse exceptionnellement pour la rentrée parlementaire, ce n’est pas non plus la première fois que le Prinsjesdag opte pour une cérémonie plus sobre. En 1946, et la dernière fois en 1974, les souverains s’étaient déplacés en voiture.

À gauche, le Carrosse en verre, utilisé depuis 2016, à droite le Carrosse d’or polémique en rénovation (Photos : Twitter)

Lire aussi : Le roi de Suède ouvre l’année parlementaire 2020-2021

La cérémonie s’est déroualée à la Grote Kerk, aussi appelée église Saint-Jacques. Il était impossible d’organiser la cérémonie dans la Ridderzaal dans le respect des mesures sanitaires. Le Trône a donc été déplacé et installé dans l’église.

Lire aussi : Cérémonie d’ouverture du parlement britannique 2019 (LIVE – Suivre en direct)

La cérémonie du Prinsjesdag 2020 en photos

Le roi et la reine des Pays-Bas arrivent à la Grote Kerk de La Haye (Photo : capture NOS)
L’hymne Wilhelmus est joué à l’arrivée des souverains (Photo : capture NOS)
La famille royale entre dans l’église pour débuter la cérémonie devant les États généraux réunis (Photo : capture NOS)
Le roi des Pays-Bas a rejoint le trône pour prononcer son discours aux côtés de la Reine (Photo : capture NOS)
Le roi Willem-Alexander lit le discours du Trône pour inaugurer la nouvelle année parlementaire (Photo : capture NOS)
La princesse Laurentien et son époux, le prince Constantijn, frère du Roi, ont écouté le discours (Photo : capture NOS)

Lire aussi : Le roi de Malaisie ouvre le parlement après la démission du Premier ministre

Source : Het Koninklijk Huis

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.