Le prince Andrew répond enfin aux accusations de son implication dans l’affaire Jeffrey Epstein : la réaction de Buckingham

Le suicide du milliardaire américain, ancien ami des hommes riches et puissants, dont le prince Andrew, donne bien du travail à Buckingham Palace, peu habitué à gérer ce genre de situations de crise. Le Palais est confronté à une affaire de mœurs, celle du scandale Epstein dans lequel le prince Andrew, duc d’York, deuxième fils de la reine est impliqué. Le prince Andrew, 59 ans, a répondu officiellement aux allégations à travers un communiqué dicté par un porte-parole de Buckingham au Daily Telegraph. Il nie totalement son implication dans cette histoire de trafic sexuel de mineures.

Mise à jour : Communiqué officiel du prince Andrew concernant l’affaire Epstein

Buckingham Palace répond aux allégations concernant le prince Andrew

La réponse du prince Andrew via les propos du porte-parole de Buckingham Palace est claire : « Le duc d’York est consterné par les récents signalements des crimes supposés de Jeffrey Epstein. Son Altesse royale déplore l’exploitation de n’importe quel être humain et la supposition qu’il puisse cautionner, participer ou encourager un tel comportement est outrageant ». La reine avait déjà subtilement montré son soutien à son fils Andrew, en le prenant avec elle à la messe du dimanche à Crathie Kirk, alors qu’elle est en vacances à Balmoral. À présent, Andrew est à Sotogrande, en Andalousie en vacances avec son ex-femme, Sarah Ferguson.

S.A.R. le prince Andrew tient par la taille Victoria Roberts Giuffre, principale plaignante dans l’affaire Epstein et derrière se tient Ghislaine Maxwell, accusée d’être l’entremetteuse

Le duc d’York avait déjà présenté ses excuses pour son amitié ancienne avec le milliardaire

En 2011, le duc d’York avait déjà présenté ses excuses pour l’amitié qu’il avait pu avoir avec le milliardaire. À l’époque, son amitié avec Jeffrey Epstein avait valu au prince Andrew qu’il soit écarté d’une commission sur le commerce au Royaume-Uni. En 2008, le milliardaire avait été condamné une première fois à une peine de 18 mois de prison pour prostitution de mineure et était inscrit sur la liste des délinquants sexuels. Pourtant hier, une vidéo du prince Andrew au domicile d’Epstein avec des filles a fait surface. Cette vidéo est accablante, car elle prouve que le prince Andrew et Epstein se voyaient encore, après la condamnation de ce dernier pour des faits impliquant des mineures. Mais en plus, l’attitude du duc d’York dans la vidéo pose question. On le voit raccompagner une jeune femme à la porte et lui fait signe de la main pour lui dire au revoir. Il existe également une photo du prince tenant par la taille la principale plaignante dans ce dossier, Victoria Roberts, mineure à l’époque.

Comment le prince Andrew est-il impliqué dans l’affaire Epstein ?

Le 10 août 2019, Jeffrey Epstein s’est suicidé dans sa cellule de prison à New York, où il était incarcéré depuis moins d’un mois, en attende de planifier un procès futur pour trafic de mineures. Quelques heures avant son suicide, les documents rendus confidentiels en 2015, l’accusant d’être à la tête d’un réseau de prostitution de mineures ont été rendus publics par la justice. Il s’agissait principalement des documents d’audition de l’instigatrice de l’affaire, Virginia Roberts Giuffre, qui se qualifie d’esclave sexuelle, dans ce dossier. En 2015, ces documents avaient été mis sous scellés, par ordre de la justice, alors qu’ils avaient été jugés irrecevables, permettant à l’accusé de continuer sa vie sans être inquiété. Lors de ces auditions, Victoria Roberts Giuffre a décrit les parties fines auxquelles elle a participé, sous la contrainte d’Epstein et de sa compagne, Ghislaine Maxwell. Les deux accusés mettaient également à disposition des mineures à leurs riches amis en visite dans leur demeure de Manhattan ou dans l’île privée d’Epstein, dans les Îles Vierges. Dans la liste des invités qu’a pu rencontrer Virginia lors de ces soirées, figure le nom du prince Andrew.

https://histoiresroyales.fr/famille-royale-britannique/prince-andrew-duc-york/

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr