Le roi Albert II fête ses 86 ans dans sa « bulle de 4 »

Ce 6 juin 2020, le roi Albert II fête ses 86 ans en toute discrétion, entouré de son épouse, la reine Paola, 82 ans, au château du Belvédère. Si l’ancien roi des Belges respecte les consignes gouvernementales, il ne pourra recevoir chez lui que très peu de monde. Dès lundi, les mesures s’assouplissent, mais officiellement ce samedi, les Belges ne sont encore autorisés qu’à côtoyer un groupe composé de 4 proches.

Le roi Albert II fête son 86e anniversaire ce 6 juin. (Photo : histoiresroyales.fr)

Lire aussi : Trois générations de la famille royale belge réunies : album photos de famille pour l’anniversaire d’Élisabeth

Le roi Albert II se contentera d’un anniversaire au château du Belvédère

Depuis le début du confinement, la Belgique a instauré la règle de la « bulle sociale ». Il s’agit du nombre de proches que les Belges sont autorisés à voir pendant la phase de confinement imposée par mesure sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. La phase 3 du déconfinement, annoncée par la Première ministre Sophie Wilmès n’entre en vigueur que ce lundi 8 juin. Cette phase permettra d’élargir considérablement les contacts sociaux puisque la fameuse « bulle de 4 » passera à une « bulle de 10 ». Officiellement, le roi Albert II, qui fête ses 86 ans aujourd’hui, devra encore se contenter de voir trois autres personnes.

L’ancien roi des Belges aura droit à un nombre restreint de visites pour son anniversaire (Photo : histoiresroyales.fr)

Aucune fête particulière n’est prévue pour l’anniversaire de l’ancien roi, qui a démissionné en 2013, en faveur de son fils aîné. Le roi Albert II vit au château du Belvédère, situé sur le domaine royal de Laeken, où se trouvent également le château de Laeken, où réside la famille du roi Philippe, et la villa Schonenberg, où réside la famille de la princesse Astrid. Seul le prince Laurent vit dans un villa en dehors de Bruxelles. Le roi Albert II, qui vit avec son épouse, ne devrait donc accepter que la visite de deux personnes, s’il veut respecter la « bulle de quatre ». Qui seront les privilégiés ?

Deux membres de la famille royale belge ont été contaminés par le coronavirus. La belle-fille du roi Albert, la princesse Claire a été contaminée alors qu’elle sortait d’une longue maladie. Depuis la semaine dernière, le prince Joachim, deuxième fils de la princesse Astrid est lui aussi contaminé par le covid-19. Un dépistage qui a fait polémique puisque le prince s’est rendu en Espagne pour voir sa compagne, malgré les différentes mesures sanitaires en vigueur.

Lire aussi : Le prince Joachim n’a pas participé à une fête avec 27 personnes : la police nationale espagnole donne raison au prince belge

Un 86e anniversaire dans des conditions particulières

Le roi Albert II a régné près de 20 ans, de 1993 à 2013, après la mort de son frère, le roi Baudouin, décédé sans enfants. Suite à son abdication en 2013, le roi Albert II préfère vivre une vie discrète, bien qu’il n’ait pas officiellement annoncé son retrait de la vie publique, comme l’a fait par exemple le roi émérite Juan Carlos, en Espagne. D’ailleurs, le roi Albert II assume toujours quelques visites. Sa dernière visite devait avoir lieu le 10 mars au Volvo Car à Gand, mais elle a été annulée, alors que la Belgique se préparait à entamer son confinement. Sa dernière apparition publique remonte donc au mois de février. Ce jour-là, le roi Albert II, la reine Paola, le roi Philippe et la reine Mathilde ont affronté une tempête de vent pour assister à la messe commémorative des défunts de la famille royale, à l’église de Laeken.

Lire aussi : La famille royale belge affronte le vent après la messe en mémoire des défunts de la famille

Le roi Albert II est le père du roi Philippe, de la princesse Astrid et du prince Laurent. Mais au mois de janvier, il a également reconnu être le père biologique de Delphine Boël. Son aveu a mis fin à des années de procédures judiciaires en reconnaissance de paternité de Delphine Boël, née en 1968 de la relation extraconjugale du roi Albert II avec Sybille de Selys-Longchamps. Cette semaine devait avoir lieu une nouvelle audience à la cour d’appel de Bruxelles, durant laquelle devait être évoquée la suite des poursuites de Delphine à l’encontre de son père biologique. Il devait notamment être question d’établir sa position au sein de la famille et le droit d’utiliser le nom de famille de son père biologique. Au vu des circonstances sanitaires actuelles, l’audience a été reportée au 10 septembre.

Lire aussi : Delphine Boël est la fille du roi Albert II : Les résultats ADN le confirment

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.