Le roi Charles III rencontre le président du dernier pays à avoir rejoint le Commonwealth

Le roi Charles III continue ses audiences au palais de Buckingham. Le roi du Royaume-Uni et de 14 autres royaumes dans le monde a notamment rencontré le président togolais. Le Togo est le dernier pays qui a rejoint le Commonwealth des Nations, une organisation qui reconnaît à sa tête le roi Charles III.

Lire aussi : Le roi Charles III retrouve le roi et la reine de Malaisie à Buckingham

Le roi Charles III multiplie les audiences avec les présidents africains à Buckingham

Le roi Charles III a passé quelques jours en Écosse et il reprend à présent ses activités au palais de Buckingham à Londres. Outre ses réunions hebdomadaires avec Liz Truss, la Première ministre, le roi accorde de nombreuses audiences à des responsables politiques, culturels et diplomatiques.

Ce jeudi 20 octobre 2022, après avoir appris la démission de Liz Truss, sa première cheffe de gouvernement de son règne, nommée à ce poste deux jours avant le décès d’Elizabeth II, le roi a continué ses audiences. Charles III a notamment procédé à la traditionnelle réception des lettres de créance de nouveaux ambassadeurs nommés au Royaume-Uni.

Le roi Charles III a ensuite rencontré Faure Gnassingbé, 56 ans, président du Togo depuis 2005. Le Togo est devenu le 56ème pays à faire partie du Commonwealth des Nations. Ce petit pays africain longiforme de 8,6 millions d’habitants a rejoint le Commonwealth en 2022. Avec le Rwanda et le Gabon, il s’agit des trois seuls pays membres du Commonwealth qui ne sont pas des anciennes colonies britanniques.

Le roi Charles III, chef du Commonwealth des Nations, et le président togolais Faure Gnassingbé, dernier membre à avoir rejoint l’organisation (Photo : Aaron Chown/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La véritable date de couronnement du roi Charles III est dévoilée

Le roi Charles III multiplie les audiences avec les présidents africains depuis le début de son règne. En début de semaine, il avait rencontré les présidents de la République démocratique du Congo et du Gabon. La RDC n’est pas membre du Commonwealth. La comtesse de Wessex, belle-sœur du roi Charles III, est devenue le premier membre de la famille royale à mettre les pieds en RDC il y a quelques jours. Le roi Charles III a visité le Rwanda en juin dernier pour assister à la réunion des chefs de gouvernement des pays membres du Commonwealth, tout comme le prince Harry a visité le Rwanda durant l’été et la comtesse de Wessex en septembre.

Le Commonwealth des Nations est une organisation intergouvernementale qui comprend actuellement 56 pays membres, la plupart étant d’anciennes colonies britanniques. Elizabeth II fut la cheffe de l’organisation et lors d’une réunion des membres, il avait été convenu que Charles serait reconnu comme son successeur à la tête de l’organisation. La reconnaissance de William comme successeur n’est pas encore établie et n’aura peut-être jamais lieu. Le rôle du chef du Commonwealth est simplement symbolique. Le Commonwealth est dirigé par sa secrétaire générale, la baronne Scotland d’Ashtal.

Les pays d’Afrique membres du Commonweath des Nations (Image : Histoires Royales)

Le Commonwealth, qui est une organisation, ne doit pas être confondu avec les royaumes du Commonwealth. Ceux-ci sont des États indépendants, également d’anciennes colonies britanniques, qui ont toutefois gardé le souverain britannique comme chef d’État. Ils sont à l’heure actuelle 14 royaumes, en plus du Royaume-Uni, à avoir Charles III comme roi et chef d’État. Ces pays sont situés en Amérique (principalement dans la région caribéenne avec une exception pour le Canada) et en Océanie.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr