Les royautés en Israël à la cérémonie commémorative du 5e Forum international sur la Shoah

Ce jeudi 23 janvier, les chefs d’État du monde entier se retrouvent en Israël pour assister aux célébrations commémoratives du 5e Forum international de la Shoah. Parmi eux, des souverains comme le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima des Pays-Bas ou encore le grand-duc Henri de Luxembourg. La reine Elizabeth a envoyé son fils, le prince Charles qui est accompagné de la duchesse de Cornouailles. Le roi Harald de Norvège a lui aussi envoyé son fils, le prince héritier Haakon.

Revoir toute la cérémonie du Forum international sur la Shoah :

Lire aussi : Les souverains belges dans le camp de concentration nazi de Buchenwald

S.M. le roi Felipe VI et S.M. le roi Willem-Alexander, S.M. le roi Willem-Alexander, S.M. le roi Philippe, S.A.R. le prince héritier Haakon et S.A.R. le grand-duc Henri (Crédits : capture YouTube)

Lire aussi : Le président Rivlin commet un bourde en ne reconnaissant pas le roi Philippe de Belgique

Les royautés se réunissent à Jérusalem pour dire non à l’antisémitisme et se souvenir de l’Holocauste

« Se souvenir de la Shoah » et « combattre l’antisémitisme », ce sont les deux buts principaux de cette cérémonie organisée en marge du Forum international de la Shoah, qui a lieu à Jérusalem, sur le site de Yad Vachem. Cette année, ces célébrations sont tentées d’optimisme, puisqu’elles coïncident avec le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz.

S.M. le roi Felipe VI et S.M. le roi Willem-Alexander sont assis à côte à côte lors de la cérémonie du souvenir de la libération du camp d’Auschwitz (Crédits : capture YouTube)

Outre les royautés à Jérusalem, des chefs d’État ou leurs représentants étaient présents aujourd’hui. La France était représentée par Emmanuel Macron et le Vice-Président Mike Pence représentait les États-Unis. Le président russe Vladimir Poutine s’est lui aussi déplacé et a été reçu en audience avec le président israélien avant la cérémonie.

Les discours du prince Charles et d’Emmanuel Macron

C’est sur le site de Yad Vachem, Institut international pour la mémoire de la Shoah, situé sur le Mont du souvenir à Jérusalem que la cérémonie a commencé à 13h30, ce jeudi 23 janvier 2020, en présence de plusieurs monarques européens. Plusieurs chefs ou leurs représentants ont été invités à prendre la parole. Emmanuel Macron a lu un discours, suivi par celui du prince Charles, prince de Galles. Le président israélien Reuven Rivlin et le Premier ministre Benyamin Netanyahou ont également prononcé un discours.

De courtes vidéos ont ponctué les allocutions. Dans ces vidéos, on a pu voir des reportages sur les précédents Forums, la montée au pouvoir des nazis, la Shoah et la libération. Tout au long de l’événement, des intermèdes musicaux ont été assurés par un orchestre et plusieurs chœurs.

S.A.R. le prince de Galles à côté d’Emmanuel Macron pendant le discours de Reuven Rivlin, président de l’État d’Israël (Crédits : capture YouTube)
S.M. le roi Willem-Alexander et S.M. le roi Philippe lors du discours de Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien (Crédits : capture YouTube)
Vladimir Poutine a prononcé un discours lors de la cérémonie
Le Vice-Président des Etats-Unis, Mike Pence a prononcé son discours à son tour

Le président français a rappelé qu’aujourd’hui cet anniversaire, celui de la libération des camps, est un anniversaire de joie. Mais à l’époque, « pour les survivants ce fut à peine un soulagement, le pire avait déjà eu lieu. Tant d’enfants ne retrouveraient jamais leurs parents. Tant de parents ne retrouveraient jamais leurs enfants. Ce qu’ils avaient vécu (…) était l’innommable, l’impensable, l’impardonnable », a déclaré Emmanuel Macron.

« L’antisémitisme n’est pas un problème des Juifs, non c’est un problème de l’autre. Il est toujours la première forme du rejet de l’autre. Quand l’antisémitisme apparait, tous les racismes prolifèrent. Toutes les divisions se propagent, que nulle ne pense en sortir gagnant. »

Emmanuel Macron prononce son discours à Yad Vashem

Après Emmanuel Macron, c’est au tour du prince Charles d’avoir pris la parole : « « Nous devons combattre les mensonges et être résolus à combattre les mots et les actes de violence. Nous devons transformer nos sociétés pour que le germe de la division ne se développe pas. Et nous devons toujours nous rappeler que chaque être humain a été créé “betsalem elohim”, à l’image de Dieu et que ne serait-ce qu’une seule vie humaine est “olam maleh”, un univers tout entier ».

Lire ici l’article consacré au discours du prince de Galles à Yad Vashem

Deux survivantes ont allumé la torche commémorative à Yad Vachem

Les événements les plus marquants de cette journée de commémoration est le dépôt de gerbes ainsi que l’allumage d’une torche commémorative par les survivantes Rose Moskowitz et Colette Avital.

Rose Moskowitz et Colette Avital, deux survivantes de l’Holocauste, ont allumé la torche commémorative

Les souverains présents ont été invités à déposer une couronne de fleurs au pied du monument du Soulèvement du ghetto de Varsovie, créé par le sculpteur et artiste juif de renommée mondiale, Nathan Rappaport.

Le chantre Shai Abramson a récité la « prière de clémence qui fait partie du rite funéraire juif El Maleh Rahamim suivie de la récitation du Kaddish, prière de deuil, par le survivant Naftali (Tuli) Deutsch », précise le Mémorial de Yad Vachem. L’événement s’est clôturé par l’hymne national israélien Hatikvah.

S.A.R. le Grand-Duc a participé aujourd’hui à la commémoration du 75ème anniversaire de la libération du camp nazi…

Publiée par Cour Grand-Ducale sur Jeudi 23 janvier 2020

Les commémorations se poursuivront à Auschwitz pour la Journée internationale de la Shoah

Hier en fin de journée, les souverains européens avaient déjà rejoint Israël pour rencontrer le président israélien Reuven Rivlin. Ce dernier les a invités à sa résidence pour un dîner durant lequel le roi Felipe VI a pris la parole pour prononcer un discours émouvant sur le devoir de mémoire. D’autres, comme le roi Willem-Alexander a profité de sa présence en Israël pour visiter un musée à Herzliya, qui parle notamment des victimes des camps en provenance des Pays-Bas. Le roi des Pays-Bas, tout comme le roi des Belges se retrouveront également le 27 janvier prochain lors des cérémonies prévues dans le camp de concentration d’Auschwitz Birkenau, lors de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Ce matin, avant la cérémonie à Yad Vachem, le prince Charles a rencontré le président Reuven Rivlin.

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.

No Comments Yet

Leave a Reply