Une nouvelle petite-fille d’Albert II est majeure : Joséphine O’Hare fête ses 18 ans

Une nouvelle princesse de Belgique a atteint la majorité. La famille royale belge compte dorénavant 2 rois, 2 reines, 13 princes et princesses adultes et 6 princes et princesses mineurs. Le roi Albert II est père de quatre enfants, grand-père de 14 petits-enfants, dont l’une d’entre eux, Joséphine O’Hare, fête ses 18 ans ce 17 octobre 2021.

Lire aussi : Qui sont tous les princes et princesses de Belgique ?

La fille de la princesse Delphine a 18 ans

Le 1e octobre 2021, Joséphine O’Hare devenait princesse de Belgique par décision de justice. Son frère, Oscar, a reçu le titre de prince de Belgique le même jour. Joséphine et Oscar ont intégré la famille royale belge il y a un an, quand la justice a accordé le droit à Delphine, fille naturelle du roi Albert II, le droit de porter le titre de princesse de Belgique ainsi que le patronyme de Saxe-Cobourg. Les enfants de Delphine portent le nom de famille de leur père, Jim O’Hare.

Delphine est née en 1968, fille de la baronne Sibylle de Selys Longchamps et du prince Albert, prince de Liège, connu à partir de 1993 comme le roi Albert II, lorsqu’il succède à son frère, le roi Baudoin. Delphine n’a pas été reconnue par Albert, celui-ci étant marié à la princesse Paola et Sybille à Jacques Boël, qui deviendra le père légal de Delphine. Delphine a grandi à Londres et est devenue une artiste accomplie avec ses œuvres poèmes qui sont de véritables exécutoires.

La princesse Delphine et sa fille Joséphine dans des robes créées par Delphine (Photo : Joséphine via Instagram/delphine_de_saxe_cobourg)

Dans un livre consacré à la reine Paola, sorti en 1999, l’existence de Delphine est dévoilée au grand jour. En 2013, elle entame ses premières démarches de reconnaissance de paternité devant la justice. Après des années de combats dans les tribunaux, Delphine obtient du roi Albert II qu’il se soumette à un test de paternité. En janvier 2020, le roi Albert II reconnait officiellement à travers un communiqué laconique que Delphine est bien sa fille biologique. La dernière action en justice, qui consiste à demander de porter le nom de famille de son père biologique et le même titre que les autres enfants d’Albert, est menée par Delphine dans les mois qui suivent. La Cour d’appel de Bruxelles a rendu son jugement en sa faveur, le 1e octobre 2021. La loi du 12 novembre 2015 concernant l’attribution du titre de prince de Belgique ne précise pas que l’enfant doit être né dans le mariage pour obtenir le titre.

Cette loi indique simplement que les « enfants et petits-enfants, issus de la descendance directe de Sa Majesté le Roi Albert II portent le titre de Prince ou de Princesse de Belgique à la suite de leur prénom et, pour autant qu’ils les portent, de leur nom de famille ». Par conséquent, les enfants de Delphine, aussi petits-enfants naturels du roi Albert II, obtiennent également le titre. Ce jour-là, Joséphine et Oscar sont devenus princesse et prince de Belgique. La titulature exacte de la fille de Delphine est S.A.R. Joséphine O’Hare, princesse de Belgique.

Joséphine O’Hare, princesse de Belgique et majeure

Après l’obtention du titre, le roi Philippe a invité sa demi-sœur, Delphine, à le rencontrer au château de Laeken. Quelques jours plus tard, c’est le roi Albert II qui invitait à son tour Delphine à son domicile. Depuis lors, la princesse Delphine de Saxe-Cobourg a même été invitée à assister à la cérémonie officielle de la fête nationale, le 21 juillet 2021, aux côtés du prince Laurent et de la princesse Astrid. On a même appris récemment que ses enfants avaient eux aussi vu leur grand-père.

La première rencontre officielle de la princesse Delphine avec son père, invitée par le roi Albert II et la reine Paola au château du Belvédère en octobre 2020 (Photo : Palais Royal)

Lire aussi : Le roi Albert II a rencontré ses petits-enfants Joséphine et Oscar O’Hare

Quand Delphine parle de cette nouvelle famille qu’elle apprend à connaître, elle se montre prudente. «Parler d’amour serait évidemment trop facile et prématuré», a assuré Delphine dans un numéro de Paris Match Belgique au début du mois d’octobre. Dans ce numéro, elle révèle que Joséphine et Oscar ont eu l’occasion de rencontrer le roi Albert II. «Je peux vous dire que mes enfants ont rencontré leur grand-père aussi et que ça s’est très bien passé. Ils étaient très heureux».

Le roi Albert II a rencontré les deux enfants de Delphine (Photo : Abacapress)

Ce 17 octobre 2021, la princesse Joséphine fête ses 18 ans. Elle est la 8e petite-enfant du roi Albert II à atteindre la majorité. Cette année, le prince Gabriel, fils du roi Philippe et de la reine Mathilde a lui aussi fêté ses 18 ans durant l’été. La princesse Elisabeth, héritière du trône et sœur ainée du prince Gabriel, fêtera ses 20 ans dans quelques jours. Depuis le mois d’avril, les cinq enfants de la princesse Astrid sont majeurs. La dernière était la princesse Laetitia Maria, qui a elle aussi fêté ses 18 ans cette année. Quant au prince Laurent, sa fille ainée, la princesse Louise, atteindra les 18 ans l’année prochaine.

L’arbre généalogique simplifié de la famille royale, mettant en évidence les princes et princesses de Belgique, en 2021. Voir l’arbre en grand ici. (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : La création du titre de prince de Belgique

L’avenir public de Joséphine O’Hare

Durant la période de la bataille juridique en reconnaissance de paternité, la ressemblance physique entre Delphine et son père présumé, mais aussi avec sa grand-mère, la reine Astrid, fut un argument incontestable aux yeux de tous. Une ressemblance qui est aussi frappante avec Joséphine. La princesse Joséphine a définitivement quelque chose en commun avec son arrière-grand-mère, la première épouse du roi Léopold III.

La reine Astrid de Belgique, grand-mère de Delphine, tient dans ses bras, Albert, le père de Delphine (Photo : Wikimedia Commons CC-00)

La princesse Joséphine semble être une jeune femme engagée comme sa mère. Jusqu’à présent, elle n’a accordé aucune interview et n’est pas encore habituée d’utiliser son titre pour la bonne cause. Mais cela ne saurait tarder quand on a découvert en 2020 qu’elle avait décidé de se couper les cheveux afin de les offrir à l’association Think Pink, qui les récupère pour fabriquer des perruques pour les femmes atteintes du cancer.

Joséphine O’Hare, princesse de Belgique, a coupé ses longs cheveux, en novembre 2020 pour les offrir à une association (Photo : Delphine de Saxe-Cobourg)

Joséphine a grandi dans la double culture, belge et anglo-saxonne. Son père, James “Jim” O’Hare, est né à Houston au Texas. Le père de Jim est également né sur le sol américain, bien que la famille soit d’origine irlandaise. Ce dernier a combattu les Allemands sur le sol belge, lors de la Seconde Guerre mondiale et a été décoré pour son service. De la bravoure dont les enfants de Delphine sont très fiers, bien qu’ils n’aient plus leurs grands-parents paternels auprès d’eux pour entendre leurs histoires.

Pendant longtemps, les enfants de la princesse Delphine ont seulement eu une grand-mère, Sybille de Selys-Longchamps. En reconnaissant Delphine comme sa fille, le roi Albert II a aussi offert la chance à deux enfants de connaitre leur nouveau grand-père. Albert II est aujourd’hui âgé de 87 ans. La princesse Delphine a 53 ans.

Joséphine O’Hare, Delphine de Saxe-Cobourg, Oscar O’Hare et Jim O’Hare (Photo : Instagram/delphine_de_saxe_cobourg)

En obtenant le titre de princesse de Belgique, Joséphine n’a toutefois pas obtenu le droit de figurer dans l’ordre de succession au trône. Le titre s’octroie automatiquement, par la naissance, selon les conditions décrites dans la loi du 12 novembre 2015 ou à titre personnel, par arrêté royal. Par contre, l’ordre de succession est régi par les articles de la Constitution. Celle-ci mentionne expressément que les candidats au trône doivent être nés au sein d’un mariage. De plus, le mariage d’un membre de la famille royale doit être au préalable approuvé par le parlement, le cas échant, le prince ou la princesse perd sa place dans l’ordre de succession.

Souhaitons bonne chance à la princesse Joséphine dans sa vie d’adulte. Nous espérons en savoir plus prochainement sur ses aspirations, la poursuite de ses études ou les choix personnels qu’elle entreprendra, ainsi qu’une éventuelle vie publique, au profit de causes qui lui tiennent à cœur.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr