L’émir de Dubai teste le vaccin anti-covid

Le cheikh Mohammed ben Rachid al Maktoum a décidé de faire partie des dizaines de milliers de volontaires qui se font actuellement vacciner aux Émirats arabes unis. Deux vaccins contre le coronavirus sont en phase 3 de test. L’émir de Dubaï a choisi lui aussi d’être vacciné ce 3 novembre 2020.

Le cheikh Mohammed ben Rachid al Malktoum, émir de Dubaï, se fait injecter le vaccin contre le coronavirus testé actuellement aux Émirats arabes unis (Photo : Twitter/HHShkMohd)

Lire aussi : L’émir de Dubaï en période de coronavirus : « Le monde se demande depuis longtemps où réside le vrai pouvoir »

Mohammed ben Rachid al Maktoum teste le vaccin contre le coronavirus

Sur Twitter, le cheikh Mohammed ben Rachid al Maktoum, émir de Dubai, Premier ministre et vice-président des Émirats arabes unis, a posté une photo sur laquelle il apparait la manche retroussée, une seringue piquée dans l’épaule. « Nous espérons que tout le monde est en sécurité et en bonne santé. Nous sommes fier de nos équipes qui ont travaillé sans relâche pour rendre le vaccin accessible aux Émirats arabes unis », écrit le cheikh Mohammed sous sa photo. « L’avenir sera encore meilleur aux Émirats arabes unis », promet le souverain de 71 ans.

Les Émirats arabes unis participent aux programmes tests de deux géants pharmaceutiques qui proposent chacun leur vaccin, l’un est fabriqué par le société chinois Sinopharm, l’autre par la société russe Sputnik-V. Depuis le mois de juillet, les Émirats arabes unis sont entrés en phase 3 du test du vaccin chinois, qui a passé les phases 1 et 2 avec succès dans son pays de fabrication.

Lire aussi : L’émir de Dubaï a kidnappé ses deux filles : la justice britannique dévoile la vérité

D’autres princes du Golfe se portent volontaire

Plus de 15 000 volontaires se font inoculer le vaccin aux Émirats. Le pays a été choisi notamment pour sa grande diversité ethnique et culturelle. Il y a environ 200 nationalités dans le pays, qui compte environ 136 000 cas confirmés de personnes contaminées au covid-19 pour plus de 500 morts des suites du coronavirus. Les phases I et II du test de ce vaccin avaient été réalisées avec succès en Chine. 

Au mois de juillet, c’est le prince Abdullah ben Mohammed Al-Hamed, président de l’Agence de la santé de l’émirat d’Abu Dhabi, qui fut le premier au monde à se faire injecter le premier vaccin à avoir atteint la phase III. Il y a quelques jours, c’est le prince Abdullah ben Rashid Al-Mualla, vice-dirigeant et frère de l’émir d’Oumm al Qaïwaïn, qui a accepté de recevoir sa première dose du vaccin, pour encourager la population à se porter volontaire.

Le cheikh Abdullah ben Mohammed Al-Hamed, frère de l’émir d’Oumm al Qaïwaïn a participé au test du vaccin contre le covid-19 il y a quelques jours (Photo : Facebook/Sheikhabdullahalmualla)

Lire aussi : Le milliardaire émir de Dubaï reçoit des subsides de l’Europe grâce à la PAC

Depuis lors, plusieurs pays du Golfe ont emboîté le pas et plusieurs princes arabes se font vacciner. Bahreïn a lui aussi accepté les tests chinois sur son territoire. En septembre, le prince héritier Salman ben Hamed ben Isa al Khalifa avait lui-même été vacciné. Depuis ce mardi, le royaume a accepté que le personnel soignant et les employés du secteur médical se fasse vacciner.

Le prince héritier Salman ben Hamed ben Isa al Khalifa a lui aussi accepté de faire partie des volontaires du test du vaccin (Photo : AFP)

Lire aussi : L’ex-femme de l’émir de Dubai n’a pas vu sa fille depuis 40 ans : sa descente aux enfers depuis son divorce

Sources : The Arab Weekly, Twitter

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply