La famille royale espagnole préside les funérailles d’État des victimes du coronavirus

Le roi Felipe, la reine Letizia, leurs deux filles et le gouvernement au complet, étaient réunis sur la Plaza de la Armería du Palais royal de Madrid. À 9 heures, toutes les autorités du pays ont rendu hommage aux victimes du covid-19 lors d’une cérémonie laïque et civile. Le roi Felipe a prononcé un long discours en mémoire des victimes de la pandémie.

Lire aussi : La famille royale espagnole à la messe en mémoire des victimes du coronavirus

Le roi Felipe et la princesse Leonor ont déposé une rose devant la flamme

C’est une cérémonie sobre et pleine d’émotion à laquelle ont eu droit les Espagnols. Devant une flamme installée sur la place du Palais royal, le roi Felipe VI et sa fille héritière, la princesse de Asturies, ont déposé une rose blanche. La reine Letizia et sa fille cadette, la princesse Sofia, étaient également présente. Une infirmière avait été choisie pour représenter symboliquement tous le corps médical qui a été en première ligne durant la crise et le frère d’un journaliste décédé du coronavirus, a lui aussi pris la parole.

Le roi Felipe et la la princesse Leonor, princesse des Asturies, ont déposé une rose blanche devant la flamme (Photo : Casa Real de SM el Rey)
(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Lire aussi : Felipe, Letizia et leurs filles rendent hommage aux victimes du coronavirus

Discours du roi Felipe VI lors de l’hommage national aux victimes du covid-19

Le roi Felipe a clos la cérémonie en prononçant un discours : « Aujourd’hui est un jour que nous garderons en mémoire. Un jour qui restera gravé dans nos cœurs parce qu’aujourd’hui, nous rendons hommage, avec tout notre respect et la plus haute solennité de l’État, aux milliers de citoyens qui ont perdu la vie à cause de la pandémie de Covid-19.

Et aujourd’hui est également un jour qui marquera notre conscience, car nous reconnaissons et louons des milliers de citoyens dont le comportement a été le meilleur exemple des valeurs civiques et morales de notre société et la meilleure raison de notre espérance collective. »

(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Lire aussi : 70% des Espagnols approuvent le règne de Felipe VI

Le souverain espagnol a ensuite transmis toute son affection aux familles des victimes. « Vous n’êtes pas seuls dans la douleur. C’est une douleur que nous partageons. Votre combat est le nôtre. (…) Douleur et chagrin dans lesquels nous nous reconnaissons tous; unis dans les mêmes principes universels d’humanité et de solidarité. »

« Tous, vraiment tous les défunts resteront dans nos mémoires. Nous ne les oublierons jamais. Cet acte ne peut pas réparer la douleur de nombreuses familles de ne pas pouvoir être à leurs côtés dans leurs dernières heures ni atténuer la tristesse de leur absence mais il rend justice à leur vie, à leur contribution à notre société, à leur mémoire. »

Le roi Felipe souhaite également parler de ce que cette crise sanitaire nous a appris. « Cette crise nous a mis à l’épreuve en tant que pays et en tant que société, mais elle nous a également permis de vérifier les principes qui définissent et caractérisent des milliers de citoyens qui ont mis leurs efforts et leur travail au service du bien commun.

Aujourd’hui, nous reconnaissons les comportements de dévouement aux autres sans réserve – même mettre sa vie en danger -; pleins de solidarité, de courage, d’exemplarité et de générosité qui nous ont émus et rendus fiers. Ce sont les comportements de citoyens qui ont fait bien plus que leur devoir.

Ces comportements ne sont pas accidentels. Ils sont le fruit de profondes convictions personnelles; d’un profond sentiment d’humanité avec ses semblables; d’un engagement ferme et loyal envers sa profession; ils sont le résultat d’une responsabilité et d’une volonté de servir les autres.

(Photo : Casa Real de SM el Rey)

Lire aussi : Minute de silence de Felipe et Letizia lors de leur visite au Centre de transport de Coslada

« Je crois également qu’il est temps de se sentir fier de la responsabilité que l’ensemble du peuple espagnol a montrée en cette période très difficile.

De nombreuses personnes dans la solitude, de nombreuses autres souffrant de la maladie chez elles et des familles entières, ont assumé avec une grande intégrité, le renoncement à soi-même et la discipline du confinement chez elles, sachant que leur attitude consciente et engagée était fondamentale – et continue de l’être – pour combattre la pandémie.
Cela a été difficile, très difficile. À cette situation s’ajoutent des sentiments logiques de peur, de peur pour la santé de la famille et des amis, de souci de l’emploi, la fatigue, le découragement … l’incertitude.

Et pourtant, notre société a donné au cours de ces mois une leçon d’une immense valeur; L’Espagne a montré son meilleur esprit. Parce que lorsque les années passeront et que nous nous souviendrons de cette époque, de ces jours, nous nous souviendrons également que nous nous sommes donné un exemple, encore une fois dans notre histoire, de civilité, de maturité, de résistance, d’engagement envers les autres.

Lire aussi : Leonor et Sofía font la lecture de Don Quichotte pour soutenir ceux qui luttent en premier ligne contre le coronavirus

« Sans aucun doute, nous avons contracté une obligation morale et un devoir civique: l’obligation morale de toujours reconnaître, respecter et se souvenir de la dignité du défunt et surtout de l’esprit de cette admirable génération d’Espagnols; et le devoir civique de préserver et de promouvoir les meilleures valeurs qui sous-tendent notre coexistence.

Cette dette morale et ce devoir civique nous lient et nous engagent tous. Rassemblons-nous, rassemblons toute notre volonté, notre capacité, toutes nos connaissances, tous nos efforts pour pouvoir regarder l’avenir avec confiance et espoir. Et faisons-le par respect et compréhension.

La responsabilité, la force morale, la détermination face à l’adversité et l’esprit de dépassement du peuple espagnol nous montrent la voie à suivre pour affronter et surmonter les difficultés. Nous les surmonterons.

Ce sera sans aucun doute le meilleur hommage renouvelé que nous puissions offrir demain à ceux qui, aujourd’hui, en toute équité et mérite, nous nous souvenons, reconnaissons et honorons. »

Source : Casa Real

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.