Qui sont les 3 princes allemands qui assisteront aux funérailles du prince Philip à Windsor ?

Ce 17 avril 2021, seules trente personnes seront autorisées à assister physiquement aux funérailles du prince Philip, à la chapelle Saint-Georges sur le domaine royal de Windsor. Parmi ses 30 privilégiés, trois princes allemands ont fait le déplacement pour représentant la famille germanique du prince Philip. Qui sont ces princes allemands amis et cousins du duc d’Édimbourg.

Le prince Charles avec son cousin, le prince Philipp de Hohenlohe-Langenbourg, lors de sa visite dans le Bade-Wurtemberg en 2013 (Photo : Murat Marijan/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Christoph de Schleswig-Holstein se souvient du prince Philip descendant de sa famille

Trois cousins allemands du duc d’Édimbourg assistent aux funérailles

Le prince Philip a conçu lui-même son cercueil et a organisé une bonne partie de ses funérailles. Il tenait notamment à ce que des membres de sa famille d’origine soient présents. Lorsque sa dépouille rejoindra le Royal Vault sous l’autel de la chapelle Saint-Georges, trois princes allemands assisteront donc à ce moment. Le prince Bernhard de Bade, le prince Donatus de Hesse et le prince Philipp de Hohenlohe-Langenbourg seront les trois seuls membres d’une famille royale étrangère à assister aux funérailles aux côtés de la famille royale britannique.

Les trois princes ont été contactés immédiatement après la mort du prince Philip ce 9 avril 2021. Ils ont accepté de se déplacer et de rejoindre l’Angleterre le plus tôt possible. Le Prince Harry, duc de Sussex est la quatrième personne résidant à l’étranger qui a fait le déplacement. Tous les quatre respectent en ce moment une période de quarantaine. L’isolement du prince Harry a lieu à son domicile britannique de Frogmore, situé à côté du domaine de Windsor. Les trois princes allemands, qui ont dû tous présenter un test PCR négatif, sont logés dans une résidence à Ascot, en attendant.

Lire aussi : Le prince Philip était un Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

Le prince Philipp de Hohenlohe-Langenbourg

«C’est vraiment un honneur incroyable et nous sommes tous extrêmement touchés et privilégiés d’être inclus au nom de la famille au sens large», a déclaré le prince Philipp de Hohenlohe-Langenbourg à la presse britannique. Le prince Philipp, né en 1970, est le fils du prince Kraft et de sa première épouse la princesse Charlotte de Croÿ.

Le duc d’Édimbourg et la reine Elizabeth II sont cousins par deux fois. Le prince Philipp de Hohenlohe a la même particularité qu’eux, à savoir qu’ils descendent tous les trois à la fois du roi Christian IX de Danemark et de la reine Victoria du Royaume-Uni. La mère du prince Kraft n’est autre que la princesse Marguerite de Grèce et de Danemark, l’une des sœurs du prince Philip. Philipp est donc le petit-neveu de Philip. Il a également eu pour marraine la princesse Anne.

Comme le Prince Philip et Elizabeth II, le prince Philipp de Hohenlohe-Langenbourg descend à la fois de la reine Victoria et du roi Christian IX de Danemark. Le prince Philipp est le petit-fils de la princesse Marguerite, sœurs du duc d’Édimbourg. (Image : Histoires Royales)

Le prince Philipp est le chef de l’ancienne famille de Hohenlohe-Langenbourg. Au début du 17e siècle, ses ancêtres régnaient sur le comté de Hohenlohe-Langenbourg, un territoire situé dans le land actuel de Bade-Wurtemberg. Le comté a été élevé au rang de principauté en 1764. Lors de la chute du Saint-Empire, la principauté est médiatisée dans le royaume de Wurtemberg.

La famille de Hohenlohe-Langenbourg a toujours maintenu des liens très proches avec les différentes dynasties protestantes. La famille est déjà liée à la famille royale, depuis le règne de Guillaume IV (il n’est toutefois pas l’ancêtre de la famille actuelle, puisque sa nièce Victoria lui succédera). La reine Adélaïde, épouse du roi Guillaume IV était une Hohenlohe-Langenbourg par sa mère.

Le prince Philipp, 10e prince de Hohenlohe-Langenbourg est père de trois enfants : le prince héréditaire Max, le prince Gustav et la princesse Marita. Très impliqué dans les projets de son fief d’origine, autour de Langenbourg, le prince Philipp est aussi préoccupé par l’environnement et soutient l’association environnementale du prince de Galles.

Le château de Langenbourg, fief de la famille de Hohenlohe-Langenbourg (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Les Saxe-Cobourg-Gotha rendent hommage au prince Philip

Le prince Bernhard de Bade

La famille du margrave de Bade a présenté ses condoléances rapidement après l’annonce de la mort du prince Philip, indiquant ressentir «une profonde tristesse» en apprenant la nouvelle. Et pour cause, le prince Maximilian, actuel margrave et chef de la famille, est le neveu du duc d’Édimbourg. Âgé de 82 ans, il a envoyé son fils, le prince héréditaire Bernhard pour le représenter aux funérailles du prince Philip.

Le margrave Maximilian de Bade est le petit-fils de Maximilian de Bade, dernier chancelier de l’Empire allemand et héritier du trône du grand-duché de Bade. Il est aussi le fils du prince Berthold de Bade et de la princesse Théodora de Grèce et de Danemark, la sœur du Prince Philip.

Le prince héréditaire Bernhard de Bade et son épouse Stephanie (Photo : Uli Deck/DPA/ABACAPRESS.COM)

En 1933, le prince Philip a été envoyé pensionnat de Salem, dans le fief de la Maison de Bade. L’école avait été fondée par le Max de Bade, grand-père de l’actuel margrave. Il y passera un court séjour, puis il rejoindra la nouvelle branche ouverte en Écosse par le directeur juif qui a fui l’Allemagne.

Lors de sa première visite en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale en 1963, avec la reine, Philip rendit officiellement visite à la famille margraviale du château de Salem. Le duc d’Édimbourg avait aussi pris l’habitude de se reposer dans le château de la famille, près du lac de Constance.

Le margraviat de Bade, situé autour de la ville du même nom, aura plus tard pour capitale Karlsruhe. Le margraviat a été fondé en 1112. En 1806, alors qu’il comptait environ 200 000 habitants, l’état souverain a été élevé au rang de grand-duché. À l’abolition de la monarchie dans l’Empire allemand, en 1918, on estime la population à plus de 2 millions d’habitants. Ce territoire longiligne est frontalier avec l’Alsace.

Le prince Henrich Donatus de Hesse

Le prince Donatus de Hesse, qui prête actuellement son château pour le tournage du nouveau film sur Diana, avec Kristen Stewart, est le troisième proche du prince Philip à assister aux funérailles. Heinrich Donatus, prince et landgrave de Hesse, est un proche de la reine Elizabeth et affirmait il y a quelques semaines au Daily Mail «la voir de temps en temps». C’est notamment lui qui s’est occupé de recevoir la reine Elizabeth lors de sa venue à Francfort en 2015. Ils sont cousins éloignés, tous les deux descendants de la reine Victoria. Également, le grand-oncle du prince Heinrich Donatus, le prince Christophe, avait épousé la princesse Sophie de Grèce, sœur du duc d’Édimbourg. Il est donc un cousin du prince Philip.

Le château de Friedrichshof, connu aujourd’hui comme le château-hôtel de Kronbergde est le château de la famille de Hesse qui accueille le tournage du film Spencer (Photo : WikiCommons)

Heinrich Donatus de Hesse a la particularité d’être prétendant au trône de Finlande. Il est l’arrière-petit-fils de Charles-Frédéric de Hesse-Cassel, connu pour avoir été le roi éphémère de Finlande. En tant qu’ainé et chef de la famille de Hesse, Donatus est le prétendant au trône de l’Électorat de Hesse, mais il a aussi hérité de la prétention au trône du grand-duché de Hesse-Darmstadt, la branche cousine.

En effet, son père Maurice, en avait lui-même hérité à la mort de Louis de Hesse-Darmstadt (fils du dernier grand-duc) qui est décédé sans héritier mâle. Par une adoption de Maurice, Louis en avait fait l’héritier de la maison grand-ducale, reliant alors deux branches de la famille, les Hesse-Cassel et les Hesse-Darmstadt. Le prince Georges-Donatus de Hesse-Darmstadt, fils du dernier grand-duc de Hesse-Darmstadt, fut l’époux de la princesse Cécile de Grèce, sœur du prince Philip.

Georges-Donatus de Hesse-Darmstadt et la princesse Cécile (photo : Wikimedia Commons)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr