Qu’est-ce que le Royal Vault où reposera temporairement le prince Philip ?

Le prince Philip aura pour dernière demeure le Mémorial George VI situé dans la chapelle Saint-Georges. Toutefois, à l’issue de ses funérailles ce 17 avril, c’est au sous-sol de la chapelle, dans le Royal Vault, qu’il sera transporté. Il y restera jusqu’au décès de la reine Elizabeth II, a qui il a été marié pendant 73 ans. Quelle est donc cette crypte dans laquelle il attendra son épouse ?

Les funérailles du prince Philip auront lieu à La Chapelle Saint-Georges située à côté du château de Windsor. Il rejoindra ensuite le Royal Vault, la crypte royale sous l’édifice. (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Le prince Philip était un Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

Où sera inhumé le prince Philip ?

La chapelle Saint-Georges est située sur le domaine de Windsor, à deux pas du château de Windsor. Cette chapelle est le lieu où sont organisés religieusement des événements joyeux comme les mariages et les baptêmes royaux, mais aussi les cérémonies de l’ordre de la Jarretière et certaines funérailles. La plupart des membres de la famille royale britannique y sont même enterrés. Les funérailles du prince Philip y seront organisées, puis il rejoindra le Royal Vault au sous-sol par un ascenseur situé devant l’autel.

Le prince Philip aurait pu être enterré à l’abbaye de Westminster, comme y ont droit les souverains, leurs époux et même leurs enfants. Y sont enterrés George II, bon nombre de Stuart, mais aussi Édouard le Confesseur. Le dernier à y avoir été enterré est le prince William Auguste, duc de Cumberland, fils de George II, en 1765.

Dans les temps plus récents, les membres de la famille royale ont préféré être enterrés à Windsor, plutôt qu’à Londres. À Windsor, il existe principalement deux possibilités : dans la chapelle Saint-Georges ou dans les jardins de Frogmore. Si les jardins de Frogmore, un domaine royal qui jouxte celui de Windsor, sont préférés pour les membres moins importants de la famille, c’est tout de même ici que sont construits l’imposant mausolée de la reine Victoria et le mémorial du prince Albert.

Certaines rumeurs laissaient penser que le prince Philip, de nature discrète choisirait également sa sépulture à Frogmore Gardens. Mais Elizabeth II a réservé sa place et celle de son époux, dans un caveau familial, construit après la mort de son père.

Quand le père d’Elizabeth, le roi George VI, est mort en 1952, celui-ci a d’abord reposé temporairement dans le Royal Vault. En mars 1969, sa dépouille a été transférée dans la chapelle qui lui est dédiée. Cette chapelle, appelée le Mémorial du roi George VI, est une petite alcôve située du côté nord, le long du chœur, à gauche lorsqu’on regarde vers l’autel. On y accède par un tout petit escalier de deux ou trois marches. L’alcôve donne sur le chœur mais est située légèrement en contrebas et protégée par une barrière (que l’on voit sur le photo ci-dessous.

La tombe du roi George VI et de la reine mère Elizabeth. L’urne avec les cendres de la princesse Margaret est aussi placée dans la tombe. Le Prince Philip et Elizabeth II les rejoindront (Photo : Tim Ockenden/PA Images / Alamy Stock Photo)

En 2002, la reine mère Elizabeth rejoindra son époux dans son mémorial. La princesse Margaret, décédée quelques semaines avant sa mère, a été incinérée, et son urne repose dans le même mémorial. Le prince Philip et la reine Elizabeth II rejoindront à leur tour le mémorial. Une place est également prévue pour le prochain roi et son épouse.

Lire aussi : Philippe, Albert II, Astrid et Delphine se recueillent devant les tombes de leurs ancêtres dans la crypte royale

Qu’est-ce que le Royal Vault de la Chapelle Saint-Georges ?

Ce 17 avril, le cercueil du prince Philip sera transporté dans une Land Rover corbillard, qu’il a conçue lui-même. La procession funéraire débutera à 14 heures 40 et devrait durer à peine 8 minutes, le temps de déplacer le cercueil du château vers la chapelle.

Le parcours du cortège funèbre du prince Philip (Infrographie : Histoires Royales)

Après la messe de funérailles, dirigée par l’archevêque de Canterbury, la dépouille du prince Philip restera dans la chapelle. Le cercueil choisi par le prince Philip sera descendu dans le sous-sol, dans le Royal Vault par une trape qui donne sur un ascenseur. La crypte se trouve sous la partie qui correspond à l’autel et se prolonge sous l’ancienne chapelle Wolsey, appelée aujourd’hui la chapelle Mémorial prince Albert.

Le cercueil repose devant l’autel durant les funérailles, avant d’être descendu dans le Royal Vault (Photo : De Luan / Alamy / Abaca)
Après l’office, le cercueil descend dans la crypte par une trape. Ici lors des funérailles du roi George V en 1936 (Photo : De Luan / Alamy / Abaca)

Le Royal Vault est une chambre funéraire voutée située sous la chapelle. Le prince Philip y restera de façon temporaire. Il a donc choisi un cercueil en chêne, qui comprend une doublure en plomb pour conserver son corps le plus longtemps possible, avant de rejoindre le Mémorial du roi George VI. D’autres membres de la famille royale reposent pourtant dans cette crypte souterraine de façon définitive.

La première à avoir été inhumée dans le Royal Vault est la princesse Amélie, dernière fille du roi George III et de la reine Charlotte, en 1810. George III et Charlotte la rejoindront en 1820 et 1818. Y reposent aussi le roi George IV, le roi Guillaume IV, la reine Adélaïde et le roi Georges V de Hanovre.

Le prince Adolphe et la princesse Augusta, deux enfants du roi George III, ont été transférés dans la chambre funéraire en 1930. Ils sont les derniers à y avoir été «enterrés» de façon définitive. Les cercueils reposent en réalité sur des sortes d’étagères et ne sont donc pas réellement «enterrés» ou «inhumés» à proprement parler.

Le Royal Vault est une chambre funéraire où repose de nombreux membres de la famille royale. Cette crypte sert aussi de lieu temporaire pour entreposer des cercueils (Photo : De Luan / Alamy / Abaca)

Lire aussi : La chapelle royale du palais St James

Pour des raisons pratiques, cette crypte est utilisée pour y faire reposer temporairement les dépouilles royales. La princesse Alice de Battenberg, mère du prince Philip a également été gardée dans le Royal Vault en 1969, le temps que sa dernière volonté soit exaucée et qu’elle rejoigne l’église Sainte-Marie-Madeleine de Jérusalem en 1988.

Plusieurs petites cryptes, tombeaux, caveaux familiaux et petites chapelles privées ont été construites au sein même de la chapelle Saint-Georges. Ces sépultures se trouvent dans la nef, près de l’autel ou même dans des petites chapelles à l’intérieur du bâtiment. Outre le Mémorial du roi George VI, réservé à George VI, ses descendants proches et leurs époux, il y a par exemple la le caveau Gloucester, dans lequel sont inhumés l’épouse et les enfants du prince William Henry, duc de Gloucester.

La mémorial Albert est une somptueuse chapelle, attenante à la chapelle Saint-georges, dans laquelle se trouve le prince Albert, petit-fils de la reine Victoria et fils ainé du prince de Galles, décédé à 28 ans. Son oncle, le duc d’Albany y est aussi inhumé. Autrefois appelée la chapelle Wolsey, elle se trouve cachée derrière le prolongement de l’autel.

Le Mémorial Albert est une petite chapelle au sein de la chapelle Saint-Georges, où reposent le prince Albert, duc de Clarence et le prince Leopold, duc d’Albany (Photo : Bildarchiv Monheim GmbH / Alamy / Abaca)

Le roi George V et la reine Mary, les grands-parents de la reine Elizabeth II, ont leur place ensemble, près de la porte ouest de la chapelle. Dans le chœur de la chapelle, on y trouve les tombes de Jane Seymour, Henri VIII et Charles 1e. Près de l’autel, se trouvent la reine Alexandra et le roi Edouard VII. Leurs tombes sont visibles à droite de l’autel. On peut notamment apercevoir une partie de leurs tombes sur les photos de mariage du prince Harry et de Meghan Markle.

Coincés entre deux colonnes se trouvent les tombeaux de la reine Mary et du roi George V, à côté de la porte d’entrée principale (Photo : Wikimedia Commons)

Près de l’autel reposent aussi des plus anciens rois comme Edouard IV et George Plantagenêt, duc de Bedford. À d’autres endroits de la chapelle, on peut aussi trouver les tombes d’Henri Somerset, duc de Beaufort, duc 1e duc de Suffolk ou du 1e baron Hastings. Plus étonnant, c’est la dépouille du prince Alemayehu Tewodros, fils de l’empereur Tewodros d’Éthiopie, qui fait parfois l’objet de tensions diplomatiques, alors que le Royaume-Uni refuse de rendre la dépouille à l’Éthiopie malgré les demandes répétées depuis 2007.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr