Nouvelle polémique écologique : les SUV Range Rover des Sussex utilisés en Afrique

Le prince Harry, qui s’associe à différents acteurs du secteur touristique pour proposer des solutions de voyage écoresponsables est au cœur d’une nouvelle polémique. Lui et son épouse, qui souhaitent n’avoir pas plus de deux enfants pour des raisons écologiques, sont accusés d’effectuer des voyages peu écologiques, comme cet été où ils ont emprunté plusieurs jets privés pour leurs vacances à Nice ou à Ibiza. Cette fois-ci, la presse britannique a appris que les Sussex, actuellement en Afrique pour 10 jours, avaient de nouveau fait un faux-pas écologique en faisant venir sur place leurs 4×4 depuis l’Angleterre. Le palais précise que l’envoi des SUV sur le continent africain a été proposé par le groupe Jaguar Land Rover et à leurs frais. Le contribuable n’a pas participé au coût du transport.

Pour leur voyage en Afrique, Harry et Meghan ont fait venir leurs véhicules d’Angleterre

Il est presque étonnant de voir que la polémique n’arrive qu’aujourd’hui, alors que la tournée en Afrique du prince Harry et de Meghan Markle touche à sa fin. En effet, cela fait 10 jours que les Sussex, accompagnés d’Archie, utilisent des SUV Range Rover immatriculés au Royaume-Uni pour se déplacer en Afrique du Sud, au Malawi ou au Botswana. La presse s’est interrogée sur la présence de véhicules britanniques et comment ceux-ci étaient arrivés jusque-là.

Les 4×4 Range Rover ont été envoyés aux frais de la marque

Pour répondre à la polémique, tout comme ce fut le cas pour celle concernant l’utilisation de jets privés, la porte-parole des Sussex a avancé l’argument de la sécurité. Selon le service de presse, aucun véhicule suffisamment sécurisé ne pouvait être mis à leur disposition en Afrique. Le groupe britannique Jaguar Land Rover leur a donc proposé de leur fournir des véhicules adéquats durant leur séjour. Il a donc fallu les faire venir en bateau depuis l’Angleterre. Il faut savoir que le carjacking est très fréquent en Afrique. La sécurité des membres de la famille royale devait être assurée lors de ce voyage, notamment lorsque le duc et la duchesse de Sussex ont visité le township de Nyanga, l’un des quartiers les plus dangereux du pays.

No Comments Yet

Leave a Reply