Le duc de Séville récompense sa fille lors du Chapitre général du Corps royal de la noblesse de la principauté des Asturies

Le 6 novembre 2021, s’est tenu le Chapitre général du Corps royal de la noblesse de la principauté des Asturies. Lors de cette cérémonie, le duc de Séville, président du conseil a présidé la cérémonie d’investiture de nouveaux chevaliers et dames de l’ordre. Il a également remis les récompenses aux membres qui se sont distingués. Sa fille, Olivia de Borbón a été reçue Grand-Croix pour la réalisation de ses projets.

Lire aussi : Photos du somptueux mariage du comte d’Osorno et la robe Empire de la nouvelle comtesse

Le duc de Séville préside le Chapitre général à la cathédrale d’Oviedo

Francisco de Borbón, descendant des rois de France et d’Espagne est l’actuel duc de Séville. Le duc est notamment conseiller magistral, qui correspond à la fonction de président, du Corps royal de la noblesse de la principauté des Asturies. À ce titre, il a présidé la semaine dernière la cérémonie d’investiture des nouveaux chevaliers et dames. 

La cérémonie, qui se déroulait à la chapelle de la cathédrale de San Salvador dans la ville d’Oviedo, a commencé par la prestation de serment des nouveaux membres. Parmi les nouveaux membres, il y avait notamment le marquis d’Iria Flavia. Un office religieux a été célébré après la cérémonie d’investiture.

Les dames et chevaliers du Corps royal de la noblesse de la principauté des Asturies (Photo : Cuerpo de la Nobleza del Principado de Asturias/Autorisation pour Histoires Royales)

Lire aussi : Cérémonies royales exceptionnelles dans la Salle du Trône pour le centenaire de la naissance du roi Michel 1e de Roumanie

Récompenses du Corps royal de la noblesse de la principauté des Asturies

La suite des cérémonies du chapitre général de l’année 2021 a eu lieu à l’Hôtel de la Reconquista d’Oviedo. Il s’agissait, lors de cette cérémonie, de remettre les prix décernées chaque année par ce corps de noblesse. L’Organisation ibéro-américaine de sécurité sociale (OISS) a par exemple reçu le prix Comte de Latores 2021 pour son travail humanitaire.

(Photo : Cuerpo de la Nobleza del Principado de Asturias/Autorisation pour Histoires Royales)
Gina Riaño, Secrétaire générale de l’OISS, reçoit le prix Comte de Latores 2021 (Photo : Cuerpo de la Nobleza del Principado de Asturias/Autorisation pour Histoires Royales)

Pour son travail économique, le groupe Telefónica a reçu le prix Comte de Campomanes 2021. De nombreux représentants des différents ordres de la noblesse espagnole ont assisté à cette cérémonie, ainsi que des représentants militaires ou encore l’ambassadeur de République tchèque en Espagne.

Francisco de Bergia, directeur des relations publiques de Telefónica vient récupérer le prix (Photo : Cuerpo de la Nobleza del Principado de Asturias/Autorisation pour Histoires Royales)

Lire aussi : Chapitre général des ordres dynastiques de Savoie

Olivia de Borbón récompensée par son père pour son travail au sein de la société

Au cours de la cérémonie, Olivia de Borbón y Hardenberg a été reçue Grand-Croix du Corps royal de la noblesse de la principauté des Asturies, comme l’annonce Hola. Il s’agit de la plus haute distinction décernée par l’ordre, en reconnaissance de son aide, de sa collaboration, de «l’énorme dévouement et la persévérance» dans la réalisation des différents projets de l’ordre, explique le Corps de la noblesse à Histoires Royales.

Olivia de Borbón récompensée pour son travail au sein de la société (Photo : Cuerpo de la Nobleza del Principado de Asturias/Autorisation pour Histoires Royales)

La mère d’Olivia de Borbón, la comtesse Béatrice von Hardenberg, décédée l’année dernière, a fondé Vogue Espagne et elle était une figure majeure de la jet set espagnole. Elle était issue de la famille princière de Fürstenberg par sa mère. La comtesse Beatrice était la fille du comte Gunther de Fürstenberg et de la princesse Marie-Josèphe de Fürstenberg. Elle a épousé Francisco, le duc de Séville, en 1973 et ils ont eu 3 enfants, Olivia, Cristina et Francisco. Beatrice et Francisco ont divorcé en 1989. Le duc de Séville s’est remarié deux fois. 

Francisco de Borbón a remis la décoration à sa fille (Photo : Cuerpo de la Nobleza del Principado de Asturias/Autorisation pour Histoires Royales)

Olivia est mariée à Julián Porras-Figueroa et a deux enfants. Julián était aux côtés de son épouse lorsqu’elle a reçu la récompense des mains de son père. Julián a lui-même été décoré par cet ordre en 2018. Selon Hola, Olivia devient la deuxième femme de l’histoire à obtenir cette reconnaissance. 

Il y a un mois, c’est dans une robe créée par Roberto Diz dans un vert rappelant celui de l’ordre de de Saint Lazare de Jérusalem, qu’Olivia a accompagné son frère à l’autel de la cathédrale de Séville. Avant cet heureux événement, Olivia et son frère Francisco ont traversé deux épreuves difficiles en quelques jours. Leur mère, Beatrice de Hardenberg-Fürstenberg, 72 ans, est décédée un mois jour pour jour après sa fille. Cristina de Borbón-Hardenberg est décédée le 14 février 2020, suite à un accident.

Le duc de Séville a été élu 48e grand maitre l’ordre de Saint-Lazare en 1996, succédant à son père, qui occupait ce poste depuis 1956. Il s’est retiré du poste en 2008, laissant la place à un lointain cousin, Carlos Gereda y de Borbón, époux de la marquise d’Almazán. Ce dernier descend par sa mère du roi Charles IV d’Espagne. Il est décédé en 2017. C’est Francisco, le fils du duc de Séville qui a été élu en tant que 50e grand maitre pour lui succéder, en 2018. 

La branche des ducs de Séville descend des rois de France et d’Espagne. Le titre de duc de Séville a été accordé au petit-fils du roi Charles IV. Francisco de Borbón y Escasany est aujourd’hui sixième dans l’ordre de succession au trône de France pour les partisans de la branche d’Anjou. Le duc de Séville est 6e dans l’ordre de succession au trône légitimiste, derrière Juan Carlos (4) et Felipe VI (5), eux-mêmes derrière Louis (1), duc de Bourgogne, dauphin de France, Alphonse (2), duc de Berry et Henri (3), duc de Touraine, les trois jeunes fils de Louis de Bourbon, actuel prétendant au trône de France.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr