Frédéric II: le dernier grand-duc de Bade

Frédéric II est connu comme étant le dernier grand-duc de Bade de 1907 jusqu’à son abdication en novembre 1918. Il est né le 9 juillet 1857 à Karlsruhe et décède à Badenweiler le 9 août 1928 à l’âge de 71 ans. Il appartient à la quatrième branche de la maison de Bade. Il est issu de la lignée de Bade-Durlach appelée « la lignée Ernestine » créée par Ernest de Bade-Durlach.

Frédéric II de Bade photographié dans sa jeunesse, encore grand-duc héréditaire (Photo : domaine public)

Lire aussi : Joachim-Ernest : le dernier duc d’Anhalt

La jeunesse du grand-duc de Bade Frédéric II

Friedrich Wilhelm Ludwig Leopold August ou communément appelé Friedrich (ou Frédéric) est le dernier grand-duc de Bade. Il est le fils aîné du grand-duc Frédéric Ier de Bade et de la princesse Louise de Prusse. Frédéric était donc le petit-fils de l’empereur Guillaume 1e. Son père, Frédéric 1er, en tant que gendre de l’empereur Guillaume Ier, était personnellement présent lors de la proclamation de l’Empire allemand en 1870. Sœur, Victoria, elle deviendra reine de Suède le rôle de son mariage avec Gustave V. Il a également, un frère, le prince Louis, qui mourra à 22 ans.

Frédéric II fait ses études à Karlsruhe puis à l’université de Heidelberg où il a étudié l’histoire et le droit. Il a appartenu à une organisation étudiante locale, le « Corps Suevia ». Il poursuivit ensuite son parcours universitaire à Bonn puis à Leipzig et Fribourg.

Frédéric II fut le dernier grand-duc de Bade (Photo : domaine public)

Lire aussi : Bernard III : le dernier duc régnant de Saxe-Meiningen et Hildburghausen

Le mariage avec Hilda de Nassau

En 1885, le grand-duc héritier Frédéric épouse Hilda de Nassau, fille du duc Adolphe de Nassau et d’Adélaïde d’Anhalt-Dessau. Le mariage fut célébré le 20 septembre 1885 au château de Hohenburg. La famille s’installa dans le palais réservé aux héritiers et n’eurent malheureusement pas d’enfant. En septembre 1907, Frédéric II devint grand-duc de Bade, à la mort de son père. Ayant déjà pris les commandes du gouvernement lors son père tomba malade, il était préparé à cette tâche. Durant son règne, il veilla à poursuivre la politique libérale de son prédécesseur.

Lire aussi : Guillaume-Ernest : le dernier grand-duc régnant de Saxe-Weimar-Eisenach

Frédéric II de Bade et sa brillante carrière militaire

Frédéric de Bade se distingua par sa carrière militaire exceptionnelle, avant de monter sur le trône. En effet, il passe vite de sous-lieutenant, en 1875, à premier lieutenant, en 1881. Ensuite, il poursuit son ascension en devenant capitaine en 1882 et major en 1884. Puis, il atteint le rang de colonel en 1885, en tant que commandant de bataillon du cinquième régiment d’infanterie à Fribourg. En 1893, il est promu au rang de lieutenant-général comme commandant de la 29e division à Fribourg. L’empereur Guillaume II le nomma ensuite comme commandant du VIIIe corps d’armée à Coblence où il y restera jusqu’en 1901. Enfin, il obtient le titre de maréchal général en 1905. À partir de cette date, qui coïncide aussi avec son ascension sur le trône, le souverain décide de ne plus poursuivre sa carrière dans l’armée pour des raisons médicales. Son état de santé l’a d’ailleurs empêché de participer à la Première Guerre mondiale.

Lire aussi : Le roi Frédéric-Auguste III : le dernier roi de Saxe

Le grand-duc de Bade décède à cause d’un mauvais état de santé

En novembre 1918, à la suite de la Première guerre mondiale, alors que l’empereur a annoncé son abdication le 9 novembre, le grand-duc de Bade et sa famille s’enfuient du château, suite à un incident avec un soldat ivre. Le grand-duc et sa famille étaient très populaires aux yeux de la population et celle-ci était pour le maintien de la monarchie. Il attendra deux semaines avant de signer lui aussi sa déclaration d’abdication, le 22 novembre, une fois installé dans sa nouvelle demeure, le château de Langenstein. Au fil des ans, son état de santé s’est aggravé ce qui entraîna une cécité quasi complète. Il s’est éteint en 1928 à Badenweiler, à 71 ans. N’ayant pas d’enfant, c’est son cousin, Maximilien, qui a hérité du titre de chef de famille de Bade. L’actuel chef de famille et prétendant au trône de Bade est également le prince Maximilian, petit-fils du précédent Maximilien de Bade.

Lire aussi : Frédéric-François IV : le dernier grand-duc de Mecklembourg-Schwerin

Source : Universalis

Avatar
Hervina

Hervina est une passionnée d'histoire et de familles royales. Elle partage avec Histoires Royales ses connaissances et ses anecdotes sur les têtes couronnées.

No Comments Yet

Leave a Reply