Le prince de Galles et sa cousine Margareta de Roumanie auprès des réfugiés

Le prince Charles effectue chaque année une visite en Roumanie, pays qu’il porte dans son cœur. Cette année, le prince de Galles a été accueilli par sa cousine, Margareta de Roumanie, avec laquelle il a effectué une visite dans un centre pour réfugiés ukrainiens.

Lire aussi : Les liens forts entre la famille royale britannique et la famille royale de Roumanie

Le prince Charles accueilli au palais Elisabeta par Margareta et Radu de Roumanie

La famille royale britannique et la famille royale roumaine entretiennent d’excellentes relations amicales et familiales. En février dernier Margareta, Gardienne de la Couronne, avait planté un arbre en l’honneur du Jubilé de platine d’Elizabeth II à l’ambassade britannique de Bucarest. En novembre 2021, Margareta, fille aînée du dernier roi Michel 1e de Roumanie, avait effectué quatre jours de visite officielle au Royaume-Uni, en profitant pour rencontrer Elizabeth II à Windsor. Plus récemment, fin mars 2022, Margareta a assisté à la messe en mémoire du prince Philip à l’abbaye de Westminster.

C’est au tour du prince Charles de se rendre en Roumanie. L’héritier du trône britannique de 73 ans est arrivé à Bucarest ce 25 mai et a été accueilli par sa cousine, Margareta, également 73 ans. Margareta et son époux, le prince Radu, ont reçu le prince Charles au palais Elisabeta.

Margareta a convié le prince Charles à prendre le thé au palais Elisabeta (Photo : Daniel Angelescu ©Casa Majestății Sale Custodele Coroanei)
Le prince Radu, la Gardienne de la Couronne et le prince de Galles réunis à Bucarest (Photo : Daniel Angelescu ©Casa Majestății Sale Custodele Coroanei)

Ils ont pris le thé ensemble, puis ils se sont dirigés vers les jardins du palais où le fils d’Elizabeth II a pu admirer l’évolution de l’érable qu’il avait planté en 2011. Depuis 1998, le prince Charles visite la Roumanie annuellement, quasiment sans exception. Il a été invité au palais Elisabeta, lieu de travail officiel de la Gardienne de la Couronne, en 2011, 2016, 2017 et 2018, indique la Cour royale de Roumanie.

Depuis son premier voyage en Transylvanie, en 1998, le prince de Galles est un véritable passionné de la région et il est devenu propriétaire d’une maison à Zalanpatak. La reine Elizabeth II a elle-même des origines d’Europe centrale. Sa grand-mère, la reine Mary, née Mary de Teck, était la petite fille de la comtesse Claudine Rhédey de Kis-Rhéde, née en 1812 en Transylvanie, dans l’Empire austro-hongrois, aujourd’hui en Roumanie.

Lire aussi : Investitures des ordres et distinctions de 2022 par Margareta de Roumanie au Palais royal de Bucarest

Retrouvailles entre cousins à Bucarest

Margareta de Roumanie descend de la reine Victoria du Royaume-Uni par son deuxième fils Alfred, frère cadet d’Édouard VII, duquel descend la famille royale britannique actuelle. Le prince Alfred (1844-1900), futur souverain de Saxe-Cobourg-Gotha, a épousé la grande-duchesse Maria Alexandrovna de Russie, fille du tsar Alexandre II, en 1874. Alfred et Maria Alexandrovna ont eu 6 enfants. Leur première fille, Marie (1875-1938), a épousé en 1893 le prince Ferdinand de Roumanie, neveu et héritier du roi Carol 1e de Roumanie. Ferdinand 1e succédera à son oncle en 1914. Le Ferdinand 1e et la reine Marie sont les parents du roi Carol II, lui-même père du roi Michel 1e, père de Margareta.

Les liens de parenté de la famille royale britannique et de la famille royale de Grèce, par Georges 1e de Grèce et par le prince Alfred (Image : Histoires Royales)

Le prince Philip, duc d’Édimbourg est lui aussi cousin de la famille royale roumaine, ce qui renforce le cousinage de ses enfants. Le prince Philippe était lui-même un descendant de la reine Victoria. Il était aussi le petit-fils de Georges 1e de Grèce, époux de la grande-duchesse Olga Constantinovna de Russie, petite-fille du tsar Nicolas 1e et nièce du tsar Alexandre II, dont la fille avait épousé le fils de la reine Victoria.

Visite d’un centre de la Croix-Rouge qui accueille et aide les réfugiés

Après avoir accueilli son cousin au palais Elisabeta, en présence du prince Radu, Charles et Margareta ont pris la direction d’un centre de la Croix-Rouge de Bucarest. L’ancien ministre de la Santé, Raed Arafat, aujourd’hui secrétaire d’Éat aux Situations d’urgence, également vice-président de la Croix-Rouge, leur a servi de guide. Margareta de Roumanie est la présidente de la Croix-Rouge depuis plusieurs années.

margareta de roumanie et le prince Charles à Bucarest dans un centre de réfugiés
SAR le prince de Galles et SM Margareta, Gardienne de la Couronne, en visite dans un centre de réfugiés à Bucarest le 26 mai 2022 (Photo : Yui Mok/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Margareta et Charles, descendants du roi Christian IX de Danemark et du duc François de Saxe-Cobourg, « ont visité le centre de dons Romexpo à Bucarest pour constater de première main l’excellente réponse des autorités roumaines et des organisations internationales et locales à la crise humanitaire en Ukraine », a déclaré Clarence House à l’issue de la visite.

« La Croix-Rouge roumaine a déployé des volontaires le long de la frontière pour distribuer de la nourriture, de l’eau, des articles de première nécessité et des produits d’hygiène aux personnes dans le besoin. Des milliers de cartes SIM sont également distribuées afin que les gens puissent rester en contact avec leurs proches. Jusqu’à présent, près d’un million d’Ukrainiens sont entrés en Roumanie. »

Margareta de Roumanie, en tant que présidente de la Croix-Rouge roumaine, mais aussi d’autres membres de la famille royale de Roumanie se sont impliqués pour la cause ukrainienne dès le début du conflit. La princesse Maria, l’une des sœurs de Margareta, a visité un centre de transit pour réfugiés en avril. À la mi-mars, Margareta et Radu étaient au poste frontière d’Isaccea, à la frontière ukrainienne, pour rencontrer les bénévoles qui aident la population voisine. La Gardienne de la Couronne a multiplié les réunions avec les autorités politiques, militaires et les responsables d’association. Début mars, le ministre de la Défense, Vasile Dîncu, faisait les louages de Margareta et de sa famille à l’issue d’une réunion importante durant laquelle le soutien infaillible de la Maison royale à l’Armée a été évoqué.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr