Retour sur les mariages royaux de 2020

L’année 2020 devait être une année riche en mariages, un chiffre rond propice aux événements joyeux comme les mariages royaux. Ce 31 décembre, on le sait, l’année 2020 s’est déroulée de manière totalement imprévisible, le monde entier ayant été touché par la pandémie de coronavirus. Malgré les nombreux mariages royaux prévus et annulés, 2020 nous a réservé quelques bonnes nouvelles, notamment des mariages surprises !

Lire aussi : La robe de mariée de Diana dans The Crown : comparaison avec la réalité

Rétrospective des mariages royaux de l’année 2020

En 2020, on espérait voir enfin la princesse Mako épouser son fiancé Kei Komuro après des fiançailles annoncées en 2017 et une cérémonie sans cesse repoussée depuis 2018. Le mariage de la princesse Theodora de Grèce était lui aussi très attendu. Bien entendu, le plus médiatisé de tous était le mariage de la princesse Beatrice d’York, fille aînée du prince Andrew, qui devait se marier en grandes pompes au printemps 2020. Mais ça… c’était avant que le coronavirus ne vienne chambouler tous les agendas et empêche les grands rassemblements dans le monde entier.

Le mariage de la princesse Beatrice et d’Edoardo Mapelli Mozzi

Le mariage de la princesse Beatrice devait avoir lieu le 29 mai. L’organisation du mariage avait déjà causé bien des soucis à la famille royale, quelques mois auparavant le prince Andrew, père de la future mariée, avait décidé de faire profil bas, empêtré dans le scandale de l’affaire Epstein. Plus moyen de trouver un lieu pour célébrer la noce ni de fixer une date. Après moult changements de plans, il était finalement décidé que la princesse Beatrice épouserait Edoardo Mapelli Mozzi à la chapelle royale du palais St James et que la réception aurait lieu au palais de Buckingham.

En plein confinement, on apprenait que le mariage de la princesse Beatrice était annulé et repoussé à une date ultérieure. C’est finalement le 17 juillet que la princesse Beatrice a épousé Edoardo, lors d’une cérémonie secrète en très petit comité, dans une chapelle située sur le domaine royal de Windsor, en présence de la reine Elizabeth et du duc d’Édimbourg.

Les photos du mariage de la princesse Beatrice ont été ensuite partagées au compte-goutte, permettant de découvrir qu’elle avait opté pour une robe vintage de sa grand-mère qu’elle avait customisée.

(Photo : Benjamin Wheeler/PA Wire/Abaca)

Le mariage de la princesse Eeuphelma du Bhoutan

Le deuxième mariage royal surprise de l’année 2020 est celui de la princesse Eeuphelma du Bhoutan. La sœur du roi du Bhoutan a épousé le frère de la reine du Bhoutan lors d’une cérémonie surprise. La princesse Eeuphelma Choden Wangchuck, est la fille de l’ancien roi Jigme Singye Wangchuck. Elle a épousé Dasho Thinlay Norbu le 29 octobre 2020. 

(Photo : Palais royal de Thimpou)

Le mariage du prince Philippos de Grèce et de Nina Flohr

Au mois de septembre, la famille royale de Grèce annonçait les fiançailles du prince Philippos de Grèce et de Danemark avec Nina Flohr, héritière unique de la compagnie aérienne VistaJet, fondée par son père. La date du mariage devait être communiquée ultérieurement. Visiblement pressés de s’unir légalement. Le mariage civil a été organisé en Suisse, le 12 décembre 2020. Seul le roi Constantin II, père du marié, et Thomas Flohr, père de la mariée ont assisté à la cérémonie, faisant office de témoins. D’autres membres de la famille ont tout de même participé à la réception qui a suivi le mariage. Le mariage religieux, quant à lui, aura lieu quand les conditions sanitaires permettront à nouveau de réunir toutes les grandes familles du Gotha.

Lire aussi : Deux membres de la famille royale espagnole ont assisté au mariage secret du prince Philippos

Le mariage de la princesse Rayiah de Jordanie

Au mois de juillet, la princesse Raiyah bint Ah-Hussein, benjamine du défunt roi Hussein de Jordanie et de la reine Noor, a épousé le journaliste britannique Ned Donovan. Les fiançailles de Raiyah et Ned Donovan avaient été annoncées en octobre 2019. C’est finalement en petit comité, au Royaume-Uni, que la demi-sœur du roi Abdallah II s’est mariée civilement à Ned Donovan. Seule sa mère, la reine Noor de Jordanie faisait partie des invités de marque à assister à la cérémonie. La mariée a rassuré toute sa famille jordanienne en précisant qu’une cérémonie publique sera bien organisée en grandes pompes dans son pays, quand les conditions sanitaires le permettront.

Le roi Abdallah II a donné son accord à sa demi-sœur pour épouser le journaliste britannique au mois de juillet 2020 (Photo : Twitter/RaiyahHKJ)

Les mariages royaux qui ont été annulés en 2020

Le mariage impérial de la princesse Mako, fille aînée du prince héritier Fumihito du Japon, a une fois de plus été annulé. Les problèmes financiers de la mère du futur marié semblent bloquer l’engagement de la famille impériale. Le prince héritier Fumihito a récemment indiqué approuver le mariage de sa fille, dès lors que la situation sera réglée.

Lire aussi : Le prince héritier Akishino demande à sa fille qu’elle clarifie la situation sur la date de son mariage reporté depuis un an

Si le prince Philippos de Grèce a précipité les choses avec Nina, c’est tout le contraire qui est arrivé à sa sœur. Le mariage de la princesse Theodora était prévu au mois de mai. Il a été annulé au vu du contexte sanitaire et aucune date n’a été proposée jusqu’ici.

Lire aussi : Theodora de Grèce fête son mariage annulé avec son fiancé

Les autres mariages du Gotha

Si le nombre des mariages royaux ont été relativement limités, d’autres membres du Gotha ont célébré leur mariage cette année. Parmi eux, il y a le mariage civil de l’archiduchesse Eleonore d’Autriche avec le pilote automobile belge Jérôme d’Ambrosio. Parmi les mariages les plus attendus, il y avait également celui de deux descendants de la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg. L’archiduchesse Gabriella d’Autriche et le prince Henri de Bourbon se sont mariés au mois de septembre, trois ans après leurs fiançailles et la naissance de leur fille Victoria. Gabriella est la nièce du grand-duc Henri de Luxembourg et le prince Henri, est le petit-fils de la tante du Grand-Duc.

Gabriella de Habsbourg-Lorraine et Henri de Bourbon-Parme se sont unis cette année (Photo : Instagram)

Outre le mariage de la princesse Beatrice, la famille royale britannique a vécu un deuxième mariage en 2020. Il s’est déroulé en octobre, au palais St James, là où la princesse Beatrice devait se marier. C’est Flora Ogilvy, petite-fille de la princesse Alexandra de Kent qui a épousé Tim Vesterberg.

Le prince Alexander de Schaumbourg-Lippe a épousé civilement la pianiste iranienne Mahkameh Navabi. Le mariage religieux a tout de même été repoussé. Au mois de septembre, le marquis de Worcester a épousé Lucy Yorke-Long. Henry “Robert” FitzRoy Somerset, marquis de Worcester, est le fils aîné du 12e duc de Beaufort. Les ducs de Beaufort descendent des directement des Plantagenêts, par Jean de Gand, duc de Lancastre, troisième fils du roi Édouard III d’Angleterre.

Au mois d’août, la princesse Sofia de Sayn-Wittgenstein-Sayn, dernière fille du prince Alexander de Sayn-Wittgenstein-Sayn et de la comtesse Gabriela de Schönborn-Wiesentheid, a épousé son compagnon de longue date, Archia Akhavan-Kharazian. Le couple s’est marié en Autriche, en petit comité.

La princesse Sofia de Sayn-Wittgenstein-Sayn et Archia Akhavan-Kharazian se sont mariés ce 8 août 2020 (Photo : Schloss Sayn)

D’autres personnalités proches de membres de la famille royale ont vu leur mariage annulé, c’est le cas de James Middleton. Le mariage du frère de Kate avec Alizée Thevenet a été repoussé et annulé à deux reprises pendant l’année. Prochainement, c’est la cousine du prince William, Lady Amelia Spencer qui épousera son fiancé Greg Mallett. Dans les mariages, à venir, qui sait, il y aura peut-être celui de la princesse Märtha Louise de Norvège. Son petit ami, Shaman Durek a déjà reçu l’autorisation du roi Harald de demander la main de sa fille.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr