Ils sont 7e dans l’ordre de succession au trône : Archie, India Casiraghi, le prince Nikolai,…

Ils sont petit-fils d’un roi, souvent fils du second ou du troisième enfant du roi… Ils sont 7e dans l’ordre de succession au trône de leur pays. Certains sont princes, d’autres sont comtes ou n’ont pas de titre. Le plus célèbre d’entre eux est Archie Mountbatten-Windsor, premier fils du prince Harry, duc de Sussex. Découvrez qui sont ceux qui occupent la 7e position dans l’ordre de succession de leur pays, en 2021.

Archie, Sébastien et India sont trois héritiers d’une monarchie européenne, situés en 7e position dans l’ordre de succession (Photos : Abacapress)

Lire aussi : Qui sont les princes et princesses métis d’Europe ? Origines étrangères des futurs souverains européens

Royaume-Uni : Archie Mountbatten-Windsor

Archie Mountbatten-Windsor est né le 6 mai 2019. Il est le premier fils du prince Harry et de Meghan Markle, duc et duchesse de Sussex. En tant qu’arrière-petit-fils de la reine Elizabeth II, Archie n’a pas droit au titre de prince du Royaume-Uni, réservé aux enfants et petits-enfants du souverain, et accordé exceptionnellement par Lettres Patentes aux enfants de l’ainé de l’héritier. Par courtoisie, Archie a par ailleurs droit au titre subsidiaire de son père, comte de Dumbarton, un titre dont il a été annoncé à sa naissance qu’il n’en ferait pas usage non plus.

Archie Mountbatten-Windsor avec ses parents, le duc et la duchesse de Sussex (Photo : Toby Melville/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Archie sera bientôt grand frère, Meghan Markle étant enceinte d’une petite fille, qui devrait naître à l’été 2021. Lorsque son grand-père, le prince Charles deviendra roi, Archie et sa sœur devraient être en mesure de devenir prince et princesse du Royaume-Uni. Cependant, les rumeurs laissent penser que le futur roi Charles modifiera les Lettres Patentes, qui déterminent l’attribution des titres. Il se pourrait que les titres ne soient plus qu’attribués à la descendance de l’héritier, William.

  • Le prince Charles, prince de Galles (1)
    • Le prince William, duc de Cambridge (2)
      • Le prince George de Cambridge (3)
      • La princesse Charlotte de Cambridge (4)
      • Le prince Louis de Cambridge (5)
    • Le prince Harry, duc de Sussex (6)
      • Archie Mountbatten-Windsor (7)

Belgique : L’archiduchesse Anna-Astrid d’Autriche-Este

L’archiduchesse Anna-Astrid est la première arrière-petit-fille du roi Albert II et de la reine Paola. Elle est la fille ainée du prince Amedeo et de son épouse, Elisabetta Rosboch von Wolkenstein. Née le 17 mai 2016, elle est la première de la famille royale belge à faire les frais des nouvelles règles d’attribution du tire de prince et princesse de Belgique. Depuis 2015, le titre de prince de Belgique n’est plus transmis au-delà des petits-enfants d’Albert II, excepté dans la branche aînée du roi Philippe.

Anna-Astrid d’Autriche-Este porte donc le nom de famille de son père et les anciens titres de noblesse autrichiens dont le prince Amedeo a lui-même hérité de son père. Le prince Amedeo est le fils aîné de la princesse Astrid de Belgique et du prince Lorenz, né archiduc d’Autriche-Este. Anna-Astrid est donc archiduchesse d’Autriche-Este, princesse de Modène, princesse de Hongrie, de Bohême et de Croatie et porte le prédicat d’Altesse impériale et royale.

En 2019 est né son petit frère, l’archiduc Maximilian, qui la suit dans l’ordre de succession au trône belge. Derrière eux, sont encore classés le prince Laurent de Belgique, troisième enfant d’Albert II et Paola, ainsi que ses trois enfants : la princesse Louise, le prince Nicolas et le prince Aymeric. Devant Anna-Astrid et Maximilian sont classés leur père Amedeo, leur grand-mère Astrid et quatre cousins (enfants du roi Philippe) dont leur cousine, la princesse héritière Elisabeth.

  • Le roi Philippe
    • La princesse Elisabeth, duchesse de Brabant (1)
    • Le prince Gabriel (2)
    • Le prince Emmanuel (3)
    • La princesse Eléonore (4)
  • La princesse Astrid (5)
    • Le prince Amedeo de Belgique, archiduc d’Autriche-Este (6)
      • L’archiduchesse Anna-Astrid d’Autriche-Este (7)

Lire aussi : Qui sont tous les princes et princesses de Belgique ?

Danemark : Le prince Nikolai

Le prince Nikolai de Danemark est né le 28 août 1999. Il est le petit-fils aîné de la reine Margrethe II, premier enfant de son deuxième fils, le prince Joachim. Le prince Joachim a eu deux enfants avec sa première épouse, aujourd’hui titrée comtesse de Frederiksborg. Après leur divorce, Joachim a épousé la princesse Marie, et a eu deux autres enfants.

Le prince Nikolai (en blanc) tient sa mère, la comtesse de Frederiksborg par l’épaule. Il se tient à côté de son frère, le prince Felix. Leur père, le prince Joachim, tient sa seconde épouse, la princesse Marie par la taille. Le prince Henrik et la princesse Athenai, demi-frère et demi-sœur du prince Nikolai sont à l’avant (Photo : Kongehuset)

Le prince Nikolai a abandonné l’armée et suit des études dans la prestigieuse école de commerce de Copenhague. Depuis quelques années, le jeune homme est surtout connu pour fouler les podiums. Le prince Nikolai défile pour Dior, à chaque Fashion Week. Il figure aussi dans le livre de photographies de Dior par Nikolai von Bismarck. Comme tous les descendants de la reine Margrethe II et de son époux, le prince consort Henri, Nikolai porte aussi le titre de noblesse de comte de Monpezat.

  • La reine Margrethe II
    • Le prince héritier Frédéric (1)
      • Le prince Christian (2)
      • La princesse Isabella (3)
      • Le prince Vincent (4)
      • La princesse Josephine (5)
    • Le prince Joachim (6)
      • Le prince Nikolai (7)

Espagne : Juan Urdangarin y Borbón

Né le 29 septembre 1999, Juan Urdangarin y Borbón est le fils aîné de l’infante Cristina et d’Iñaki Urdangarin, ancien champion de handball, qui termine de purger sa peine de prison. Cristina et Iñaki ont perdu leur titre de duc et duchesse de Palma de Majorque lors de la condamnation d’Iñaki dans l’affaire Noós.

Juan Urdangarin a fréquenté l’École internationale de Genève et est passionné de handball. Il est le petit-fils du roi Juan Carlos, le neveu du roi Felipe et le cousin de la princesse Leonor, héritière du trône. Sa tante, l’infante Elena, et ses deux enfants, figurent devant lui dans l’ordre de succession au trône. Ses deux frères et sa sœur le suivent dans l’ordre de succession.

Juan Urdangarin a le prédicat d’Excellence, et peut faire usage du titre d’appel de « don ». Comme le veut le décret de 1987 sur les titres de noblesse, don Juan est grand d’Espagne, en tant que fils d’une infante. La grandesse d’Espagne est le plus haute dignité en Espagne, qui peut être associée à un titre de noblesse.

  • Le roi Felipe VI
    • La princesse Leonor, princesse des Asturies (1)
    • L’infante Sofia (2)
  • L’infante Elena (3)
    • Felipe de Marichalar y Borbón (4)
    • Victoria de Marichalar y Borbón (5)
  • L’infante Cristina (6)
    • Juan Urdangarin y Borbón (7)

Liechtenstein : Le prince Constantin

Le Liechtenstein est la seule monarchie (classique) d’Europe à avoir toujours la loi salique en vigueur. Seuls les hommes peuvent monter sur le trône de la Principauté. Les filles et petites-filles du prince souverain Hans-Adam II ne figurent donc pas dans l’ordre de succession. Le prince Constantin, né le 15 mars 1972, est le troisième fils du prince Hans-Adam et de la princesse Marie. Les souverains ont quatre enfants. Leur dernière enfant est leur seule fille, la princesse Tatjana.

Le prince Constantin est le directeur associé du Fonds Prince de Liechtenstein, qui possède, entre autres la banque LGT. Le prince Constantin est en charge de la gestion des avoirs agricoles, vinicoles et sylvicoles du Fonds. Son frère, le prince Maximilian est président de la banque LGT et leur oncle, le prince Philip (frère de Hans-Adam II) est le directeur général du Fonds.

Le prince Constantin a épousé la comtesse Marie Kálnoky de Köröspatak en 1999. Ils sont les parents des princes Moritz et Benedikt, et de la princesse Georgina.

  • Le prince souverain Hans-Adam II
    • Le prince héréditaire Alois (1)
      • Le prince Jozef Wenzel (2)
      • Le prince Georg (3)
      • Le prince Nikolaus (4)
    • Le prince Maximilian (5)
      • Le prince Alfons (6)
    • Le prince Constantin (7)

Luxembourg : Le prince Sébastien

Le prince Sébastien est le cinquième et dernier enfant du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg. Né le 16 avril 1992, il a terminé ses études secondaires au Royaume-Uni et au Luxembourg. Diplômé en communication, après un passage aux États-Unis, il est aussi diplômé de l’Académie royale militaire de Sandhurst dans la même promotion que le prince Johann Wenzel de Liechtenstein et le prince héritier Hussein de Jordanie.

Le prince Sébastien de Luxembourg avec ses parents, le grand-duc et la grande-duchesse de Luxembourg en septembre 2020 (Photo : David Niviere/ABACAPRESS.COM)

Le prince Sébastien figure en 7e position dans l’ordre de succession car l’un de ses frères, le prince Louis, troisième fils du Grand-Duc, a perdu ses droits dynastes lors de son mariage en 2006. Le prince Louis ayant lui-même déjà deux fils, Sébastien aurait pu être classé 3 positions plus loin dans l’ordre, sans cette sanction.

  • Le grand-duc Henri
    • Le grand-duc héritier Guillaume (1)
      • Le prince Charles (2)
    • Le prince Félix (3)
      • La princesse Amalia de Nassau (4)
      • Le prince Liam de Nassau (5)
    • La princesse Alexandra (6)
    • Le prince Sébastien (7)

Monaco : India Casiraghi

India Casiraghi, née le 12 avril 2015, est la deuxième enfant d’Andrea Casiraghi et de Tatiana Santo Domingo. Elle figure à la 7e position dans l’ordre de succession au trône monégasque, bien qu’elle soit plus âgée que son frère Maximilian, qui lui est 6e. La principauté de Monaco est l’une des dernières monarchies d’Europe à appliquer la règle de primogéniture à préférence masculine. Bien que les femmes puissent monter sur le trône, c’est les héritiers mâles qui ont la préférence au sein de la même fratrie.

Alexandre et India Casiraghi avec leurs parents, Andrea et Tatiana, au balcon du palais princier lors de la Fête nationale 2019 (Photo : Marco Piovanotto/ABACAPRESS.COM)

Le frère aîné d’India, Alexandre (dit Sacha) est né en mars 2013. Andrea et Tatiana se sont mariés en août 2013. Né hors mariage, il a été légitimé au moment du mariage de ses parents. La pratique est courante dans la famille princière. Louis Ducruet, Pauline Ducruet et Balthazar Rassam sont des cousins d’India Casiraghi, qui ont tous les trois été légitimés au mariage de leurs parents et ont rejoint l’ordre de succession au même moment.

  • Le prince souverain Albert II
    • Le prince héréditaire Jacques, marquis des Baux (1)
    • La princesse Gabriella, comtesse de Carladès (2)
  • La princesse Caroline de Hanovre (3)
    • Andrea Casiraghi (4)
      • Alexandre Casiraghi (5)
      • Maximilian Casiraghi (6)
      • India Casiraghi (7)

Norvège : Emma Tallulah Ben

Comme le rappelle la Cour royale de Norvège, c’est la constitution qui fixe les règles de succession. En Norvège, la règle a été modifiée à plusieurs reprises ces dernières décennies. Les modifications ont pour particularité de ne pas être rétroactives.

Emma Tallulah Behn est la troisième fille de la princesse Märtha Louise de Norvège. Emma porte un plâtre sur la photo (Photo : Instagram/iam_marthalouise)

Après avoir accordé aux femmes le droit de figurer dans l’ordre de succession, c’est la primogéniture à préférence masculine qui a été abolie dans un second temps. À présent, la primogéniture absolue est de règle. Cette dernière règle n’étant pas rétroactive, la princesse Märtha Louise reste derrière son frère cadet, le prince héritier Haakon. Une position qui n’est pas pour déplaire à la princesse, à qui on a demandé à l’adolescence si elle souhaitait devenir reine.

Par conséquent, les trois filles de la princesse Märtha Louise la suivent dans l’ordre de succession. Maud Angelica Behn est 5e, Leah Isadora Behn est 6e et Emma Tallulah Behn est 7e. Emma Tallulah est née en 2008. Elle a perdu son père à la Noël 2019.

  • Le roi Harald V
    • Le prince héritier Haakon (1)
      • La princesse Ingrid Alexandra (2)
      • Le prince Sverre Magnus (3)
    • La princesse Märtha Louise (4)
      • Maud Angelica Behn (5)
      • Leah Isadora Behn (6)
      • Emma Tallulah Behn (7)

Pays-Bas : La comtesse Leonore d’Orange-Nassau

La comtesse Leonore d’Orange-Nassau est née le 3 juin 2006. Elle est la troisième et dernière enfant du prince Constantijn et de la princesse Laurentien des Pays-Bas. Le décret du 11 mai 2001, publié et signé avant le mariage du prince Constantijn, troisième fils de la reine Beatrix des Pays-Bas, avec Laurentien Brinkhorst, indique que les enfants des futurs mariés obtiendraient un titre comtal.

La famille royale des Pays-Bas restreint au maximum l’attribution des titres. Bien que petits-enfants de la reine Beatrix, les trois enfants de Constantijn et Laurentien ne sont pas prince et princesse. Également, depuis l’abdication de Beatrix en faveur de son fils aîné, le roi Willem-Alexander, les trois enfants ne font plus partie de la Maison Royale, bien que leurs parents en font partie. Eleonore est comtesse d’Orange-Nassau et dame d’Amsberg, un titre que portent les descendants de la reine Beatrix et de son époux, Claus von Amsberg.

  • Le roi Willem-Alexander
    • La princesse Catharina-Amalia, princesse d’Orange (1)
    • La princesse Alexia (2)
    • La princesse Ariane (3)
  • Le prince Constantijn (4)
    • La comtesse Eloise d’Orange-Nassau (5)
    • Le comte Claus-Casimir d’Orange-Nassau (6)
    • La comtesse Leonore d’Orange-Nassau (7)

Suède : Le prince Julian

Le prince Julian de Suède est né le 26 mars 2021. Il est le troisième fils du prince Carl Philip et de la princesse Sofia. Le 8e petit-enfant du roi de Suède est 7e dans l’ordre de succession au trône. Sa naissance a pour conséquence de faire reculer sa tante, la princesse Madeleine ainsi que ses trois enfants, d’une position.

Le prince Julian de Suède est le fils du prince Carl Philip et de la princesse Sofia (Photo : SAR le prince Carl Philip de Suède)

Le prince Julian est duc de Halland, recevant un titre ducal à sa naissance, en référence à l’une des anciennes provinces traditionnelles de Suède. Le prince Julian a la particularité d’être le premier petit-enfant du roi de Suède à être né sans le prédicat d’Altesse Royale. Ses deux frères ainés et les enfants de la princesse Madeleine sont nés avec le prédicat et l’ont perdu à l’automne 2019, suite à une restructuration de la Maison Royale, qui consiste à recentrer les titres et les honneurs autours de la branche aînée, à savoir les descendants et futurs descendants de la princesse héritière Victoria.

  • Le roi Carl XVI Gustaf
    • La princesse héritière Victoria, duchesse de Västergötland (1)
      • La princesse Estelle, duchesse d’Östergötland (2)
      • Le prince Oscar, duc de Skåne (3)
    • Le prince Carl Philip, duc de Värmland (4)
      • Le prince Alexander, duc de Södermanland (5)
      • Le prince Gabriel, duc de Dalarna (6)
      • Le prince Julian, duc de Halland (7)

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr