Tous les princes et princesses célibataires d’Europe en 2020

Quelques princes et princesses d’Europe cherchent encore l’élu de leur cœur. Voici la liste de tous les princes et princesses majeurs, qui cherchent encore l’amour. Cette liste ne comprend que les membres des familles régnantes en Europe qui sont dynastes et figurent donc dans l’ordre de succession au trône.

La princesse Elisabeth de Belgique, le prince Nikolaus de Liechtenstein, la princesse Alexandra de Luxembourg, le prince Sébastien de Luxembourg et le prince Joseph Wenzel de Liechtenstein figurent parmi la liste des princes et princesses célibataires les plus convoités d’Europe

Liste de tous les princes et princesses célibataires majeurs et dans l’ordre de succession à un trône européen

Belgique

En Belgique, depuis cette année, la duchesse de Brabant figure dans notre classement, depuis qu’elle a atteint la majorité à l’automne 2019. Aucun autre enfant du roi Philippe et de la reine Mathilde n’est encore majeur, ni parmi les enfants du prince Laurent, frère du Roi. Les autres royautés belges célibataires sont les enfants de la princesse Astrid, sœur du Roi, dont 4 des 5 enfants sont majeurs et seul 1 est marié.

  • Elisabeth, duchesse de Brabant, 18 ans (1e dans l’ordre de succession)

La princesse Elisabeth, fille aînée du roi Philippe et de la reine Mathilde de Belgique, est très certainement le meilleur parti d’Europe en 2020. Elle a tout juste atteint les 18 ans en octobre 2019. Elle est la princesse célibataire la plus « importante » en ce moment, étant l’héritière d’une des 10 monarchies européennes. Dans les autres pays, tous les héritiers du trône sont soit mariés, soit encore mineurs. Les prochaines héritières à avoir 18 ans et à entrer dans le liste des princesses célibataires seront Catharina-Amalia des Pays-Bas, 17 ans, et Leonor d’Espagne, 14 ans. Quant au prince héréditaire Jacques de Monaco, il n’a que 4 ans.

La princesse Elisabeth, duchesse de Brabant est la princesse célibataire la plus convoitée d’Europe (Photo : Palais royal)

La princesse Elisabeth est polyglotte. Si le français est la langue parlée en famille, elle a suivi toute sa scolarité à Bruxelles en néerlandais. Ses deux dernières années d’étude, elle les a passées au Pays de Galles, dans une école internationale. Elle a également étudié l’allemand en seconde langue et a déjà prononcé des discours dans la langue. Dès la rentrée 2020, elle rejoindra l’École royale militaire pour entamer sa première année universitaire et débuter sa formation militaire. Peut-être trouvera-t-elle l’amour dans les rangs de l’armée ? D’ici 2 ans, son frère, le prince Gabriel, aura lui aussi 18 ans et rejoindra notre classement ! La princesse Elisabeth a encore un petit frère, le prince Emmanuel, 14 ans, et une petite sœur, la princesse Eléonore, 12 ans.

  • Maria Laura de Belgique, 31 ans (9e dans l’ordre de succession)

Chez Astrid et Lorenz de Belgique, leur fils aîné, Amedeo est déjà marié et a deux enfants. Par contre, la princesse Maria Laura de Belgique, fille aînée du couple n’est pas encore mariée et est plutôt discrète sur sa vie privée. Son père appartenant à la famille impériale autrichienne, elle est également membre de cette famille non régnante. Attention toutefois, la princesse Maria Laura est apparue à un mariage accompagnée d’un cavalier. Il s’agissait du comte Alexis de Warren.

  • Joachim de Belgique, 28 ans (10e dans l’ordre de succession)

Le prince Joachim est le neveu du roi Philippe, deuxième petit-fils du roi Albert II. Comme sa sœur Maria Laura, il est à la fois membre de la famille royale belge mais aussi de la famille impériale d’Autriche. Voilà une bonne raison de faire de Joachim et ses sœurs des très bons partis d’Europe, appartenant à la fois à une famille régnante et à l’une des plus prestigieuse famille, la maison de Habsourg-Lorraine.

Bien que le prince Joachim ne soit pas marié. Son cœur est déjà pris. Il est en couple depuis 5 ans avec une jeune espagnole, Victoria Ortiz Martinez-Sagrera.

  • Luisa Maria de Belgique, 24 ans (11e dans l’ordre de succession)

La princesse Luisa Maria de Belgique est la quatrième enfant d’Astrid et Lorenz. Onzième dans l’ordre de succession au trône de Belgique, elle est également la nièce du roi Philippe et la cousine de la princesse Elisabeth, future reine des Belges. Son père, l’archiduc Lorenz d’Autriche-Este est le partenaire associé d’une banque privée suisse à Bâle, la banque Gutzwiller.

La dernière fille d’Astrid et Lorenz, la princesse Laetitia Maria, a 17 ans en 2020. Elle apparaitra donc dans notre classement l’année prochaine. Parmi la liste de tous les princes et princesses de Belgique, il manque encore les trois enfants du prince Laurent et de la princesse Claire. Cependant, ni Louise ni Nicolas ni Aymeric ne sont majeurs.

Quatre des cinq enfants de la princesse Astrid et du prince Lorenz de Belgique. Le prince Amedeo est déjà marié et n’apparait pas sur la photo. La princesse Laetitia Maria, en bas en blanc, n’a pas encore 18 ans. Le prince Joachim est en couple depuis 5 ans mais n’est pas marié. Les deux filles aînées, Maria Laura et Luisa Maria sont encore officiellement célibataires (Photo : SIPA)

Danemark

Au Danemark, les enfants du prince héritier Frederik sont encore un petit peu jeunes. L’aîné, le prince Christian, a 14 ans. Seuls les deux fils aînés du prince Joachim, deuxième fils de la reine Margrethe, sont majeurs.

  • Nikolai de Danemark (7e dans l’ordre de succession)

Le prince Nikolai de Danemark est l’aîné des petits-enfants de la reine Margrethe II. Il est le premier enfant du prince Joachim, deuxième fils de la Reine, et de sa première épouse, la comtesse de Frederiksborg. Nikolai a déjà une impressionnante carrière de mannequin derrière lui, ayant défilé sur des podiums pour des grandes marques, comme Dior. Le jeune homme a également une tête bien pleine puisqu’il étudie actuellement dans la plus grande école de commerce du Danemark.

Malheureusement, si le prince Nikolai est bien célibataire à l’État civil, il fréquente une jeune femme depuis quelques années déjà. Aux dernières nouvelles, Nikolai et Benedikte Thoustrup sont toujours en couple.

Le prince Nikolai et sa petite ami Beneddikt Thoustrup (Photo : Mega)

Lire aussi : Nikolai de Danemark par Nikolai von Bismarck : vanité et costume Dior

  • Felix de Danemark (8e dans l’ordre de succession)

C’est le deuxième fils du prince Joachim qui est l’autre célibataire convoité. Le prince Felix poursuit sa scolarité à Copenhague, alors que son père et sa deuxième épouse, la princesse Marie, se sont installés à Paris où le prince Joachim a décroché le poste d’attaché de défense pour l’Armée danoise. Le prince Nikolai et le prince Felix ont la rare particularité d’être des princes métis asiatiques. Leur mère, la comtesse de Frederiksborg est sino-européenne. Les deux autres enfants du prince Joachim, issus de son deuxième mariage sont encore trop jeunes.

Le prince Felix et le prince Nikolai sont les deux seuls princes majeurs célibataires au Danemark (Photo : capture YouTube/kongehuset)

Espagne

En Espagne, techniquement, il n’y a aucun prince ni princesse à marier. En effet, seule la fille ainée du roi Felipe est une princesse. Les autres enfants du souverain sont infants (en l’occurence infantes) et enfin, les autres membres de la famille royale présentés ici appartiennent à la grandesse d’Espagne. Les deux filles du roi Felipe sont trop jeunes. Les autres membres de la famille royale sont donc les enfants de Cristina et Elena, les sœurs du roi Felipe.

  • Felipe de Marichalar y Borbón, 21 ans (4e dans l’ordre de succession)

Felipe, surnommé Froilán, est l’un des enfants rebelles de l’infante Elena. Ses frasques sont connues dans la presse people espagnole. Peu connu en France, il est pourtant 4e dans l’ordre de succession au trône espagnol, après les deux filles du Roi et sa mère. Avec lui, c’est une vie rock and roll assurée.

  • Victoria de Marichalar y Borbón, (5e dans l’ordre de succession)

Victoria de Marichalar, deuxième enfant de l’infante Elena et de Jaime Marichalar. Elle aussi a été une ado rebelle. Ses débordements lors de sorties en boite de nuit et son attitude sont souvent critiqués dans la presse. Pendant le confinement liée à la crise du coronavirus, Victoria de Marichalar est soupçonnée d’en avoir fait qu’à sa tête en respectant les règles à sa façon. Si Victoria n’est pas mariée, elle est cependant en couple. Après avoir mis un terme à sa relation très médiatisée avec le torero Gonzalo Caballero qui s’est fait encorner l’entrejambe devant elle, elle a retrouvé l’amour auprès du DJ Jorge Bárcenas.

Felipe et Victoria de Marichalar y Borbón avec leur mère, l’infante Elena, fille de Juan Carlos et sœur du roi Felipe VI (Photo : Pinterest)

Lire aussi : Victoria de Marichalar ne respecte pas les règles sanitaires ? La nièce du roi d’Espagne semble en faire à sa tête

  • Juan Urdangarín y Borbón, 20 ans (7e dans l’ordre de succession)

Juan, comme son papa Iñaki doublement médaillé aux Jeux olympiques, adore le handball même s’il a préféré arrêter ce sport et suivre des études en Angleterre. Le fils aîné de l’infante Cristina rentre pendant les vacances à Genève, où vit la sœur du roi Felipe, tandis que son époux est toujours en train de purger sa peine de prison en Espagne.

  • Pablo Urdangarín y Borbón, 19 ans (8e dans l’ordre de succession)

Le deuxième fils de l’infante Cristina est Pablo. C’est surtout lui le mordu de handball et il en a d’ailleurs fait son métier. Il est handballeur professionnel. Après avoir évolué en Allemagne, il joue à présent dans l’équipe de Nantes. Peut-être trouvera-t-il l’amour auprès d’une Française ?

  • Miguel Urdangarín y Borbón, 18 ans (9e dans l’ordre de succession)

Miguel vient tout juste d’avoir 18 ans et termine ses études en Suisse. Le troisième fils de l’infante Cristina est encore très discret. Très bientôt nous saurons s’il se lance dans une carrière sportive comme son frère Pablo ou s’il rejoint une université anglaise comme son frère Juan. Quant à Irene, la dernière de la famille, chouchoute de la reine émérite Sofia, sa grand-mère, elle n’a encore que 15 ans.

L’infante Cristina avec son fils Miguel, son fils Juan en arrière-plan et sa fille Irene (Photo : Gtres)

Liechtenstein

Le Liechtenstein est peut-être parmi l’un des plus petits pays situés en Europe, il est pourtant l’un des pays où la famille régnante est la plus peuplée. Contrairement à d’autres familles, où les titres de prince ou princesse se limitent généralement aux petits-enfants du souverain ou à la branche aînée, au Liechtenstein, tout descendant d’un prince de Liechtenstein devient lui aussi prince ou princesse de Liechtenstein. C’est pourquoi, dans cet article, nous nous arrêterons à Josef-Emanuel de Liechtenstein, dernier des descendants de François-Joseph II, père du souverain actuel, à apparaitre dans l’ordre de succession.

Également, loin de nous l’envie de jouer les sexistes mais au vu de l’étendue importante de la famille, nous n’avons listé que les princes célibataires, les princesses ne pouvant prétendre au trône, le Liechtenstein étant le seul pays d’Europe à conserver la loi salique. Par conséquent, elles n’apparaissent pas dans l’ordre de succession.

Lire aussi : Le prince Alois de Liechtenstein refuse l’accès au trône pour les femmes : interview exceptionnelle pour les 300 ans de la principauté

  • Joseph Wenzel de Liechtenstein, 25 ans (2e dans l’ordre de succession)

Après la princesse Elisabeth de Belgique, Joseph Wenzel, comte de Rietberg, est le deuxième meilleur parti d’Europe. Il est deuxième dans l’ordre de succession au trône de Liechtenstein, derrière son père Alois, sachant que le prince héréditaire Alois dirige déjà le pays au quotidien, son père l’ayant nommé régent en 2004. Si le prince Joseph Wenzel est lui aussi discret sur sa vie privée, son profil mérite d’être étudié. La famille de Liechtenstein est parente avec de nombreuses familles royales européennes et le prince souverain est le monarque le plus riche d’Europe.

Si le prince Joseph Wenzel est appelé à monter sur le trône de la Principauté, par sa mère, Sophie de Bavière, il est également membre d’une des plus prestigieuses familles royales germaniques. Il se pourrait même qu’il devienne un jour le prétendant jacobite au trône britannique. Autrement dit, pour les partisans des droits des Stuart, à la mort de son grand-oncle François, 86 ans, de son grand-père Max, 83 ans, puis de sa mère Sophie, 52 ans, Joseph Wenzel pourrait prétendre au trône du Royaume-Uni.

Le prince Joseph Wenzel au centre, entouré de son frère, le prince Nikolaus et de sa sœur Marie-Caroline de Liechtenstein (Photo : Tatjana Schnalzger)
  • Georg de Liechtenstein, 21 ans (3e dans l’ordre de succession)

Le prince Georg de Liechtenstein est le deuxième fils du prince héréditaire Alois et de son épouse, la princesse héréditaire Sophie. Le prince Georg étudie à l’étranger, comme l’a fait son frère auparavant. Il devrait également passer par une formation militaire, bien que l’on sache peu de choses à son sujet.

  • Nikolaus de Liechtenstein, 20 ans (4e dans l’ordre de succession)

Si on ne sait pas grand-chose sur le prince Georg, on en sait encore moins sur le prince Nikolaus, troisième fils du prince héréditaire Alois. Quant à la princesse Marie-Caroline, fille unique d’Alois et Sophie, elle est également célibataire mais elle ne figure pas dans l’ordre de succession au trône.

  • Alfons de Liechtenstein, 19 ans (6e dans l’ordre de succession)

Le prince Alfons est le fils unique du prince Maximilian, frère du prince Alois, et de la princesse Angela, née Angela Gisela Brown. Le prince Alfons, qui se fait appeler Alfonso, est également le seul prince métis africain en Europe. La princesse Angela est Panaméenne d’origine africaine. Le prince Alfons, encore très discret, sera le neveu du prince souverain le jour où Alois montra sur le trône et le cousin du souverain, le jour où se sera au tour de Joseph Wenzel.

Le prince Alfonso de Liechtenstein est l’un des bons partis européens à épouser (Photo : capture Twitter)
  • Josef Emanuel de Liechtenstein, 31 ans (16e dans l’ordre de succession)

Le dernier prince célibataire de la Principauté, descendant de François-Joseph II est le prince Josef Emanuel. Il est le 3e enfant du prince Nikolaus, frère de Hans-Adam II, et de la princesse Margaretha de Luxembourg. Josef Emmanuel a également deux grandes sœurs, qui ne figurent pas dans l’ordre de succession.

Josef Emanuel de Liechtenstein est toujours officiel célibataire (Photo : Bestimage)

Luxembourg

Le grand-duché de Luxembourg a lui aussi de nombreux membres appartenant à la famille grand-ducale. Là aussi, nous nous arrêterons aux descendants majeurs et non-mariés du grand-duc Jean et figurant dans l’ordre de succession au trône.

Le grand-duc héritier Guillaume, premier fils du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa est marié à la grande-duchesse héritière Stéphanie qui a accouché du prince Charles, cette année. Le deuxième fils du Grand-Duc, le prince Félix et marié à la princesse Claire et ils ont deux enfants. Quant au troisième fils du Grand-Duc, le prince Louis, il est divorcé, et a deux enfants. S’il est techniquement célibataire, il a été aperçu à la 43e édition des Best Awards à Paris ou au dîner Children for Peace en compagnie du prince Murat, accompagné par l’avocat Scarlett-Lauren Sirgue. Nous avons choisi de ne pas l’inclure dans la liste des princes célibataires, d’autant plus qu’il n’apparait plus dans l’ordre de succession au trône, ayant renoncé à ses droits lors de son mariage avec Tessy.

Le prince Louis (divorcé, papa, en couple, non-dynaste), la grande-duchesse héritière Stéphanie mariée au grand-duc héritier Guillaume, la grande-duchesse Maria Teresa et son époux le grand-duc Henri, à côté de la princesse Alexandra et du prince Sébastien (Photo : Cour grand-ducale)
  • Alexandra de Luxembourg, 29 ans (6e dans l’ordre de succession)

La princesse Alexandra est la fille unique du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa qui ont eu 5 enfants. La princesse Alexandra de Luxembourg apparait occasionnellement auprès de sa famille, lors de réceptions officielles. Elle est impliquée auprès des aveugles et pour la cause animale. Elle a étudié la psychologie et les sciences sociales aux États-Unis, puis à Paris.

  • Sébastien de Luxembourg, 28 ans (7e dans l’ordre de succession)

Après avoir décroché un diplôme en marketing et communication aux États-Unis, le dernier enfant du Grand-Duc a suivi une formation militaire à la prestigieuse Académie royale de Sandhurst, en Angleterre. Très discret, le prince Sébastien n’apparait qu’à de très rares occasions auprès de sa famille et se concentrerait sur sa carrière militaire.

  • Paul-Louis de Nassau, 22 ans (9e dans l’ordre de succession)

Le défunt grand-duc Jean a eu 5 enfants, 2 filles et 3 garçons, dont l’actuel grand-duc Henri. Les enfants de ses filles appartiennent à la maison royale de leurs époux, à savoir l’une à la maison de Habsbourg-Lorraine, l’autre à la maison de Liechtenstein et l’un de ses enfants, Josef-Emanuel apparait dans notre classement. Les deux autres garçons du grand-duc Jean sont le prince Jean et le prince Guillaume. Le prince Jean ayant renoncé à ses droits en 1986 pour lui et ses descendants, ses enfants n’apparaissent pas conséquent pas dans le classement. Seuls les fils de Guillaume, Paul-Louis et Léopold sont listés ici.

Le prince Paul-Louis de Nassau, le prince Jean au milieu, et le prince Léopold à droite (Photo : Instagram/ldenassau)

Le prince Paul-Louis est l’aîné des 5 enfants du prince Guillaume et de la princesse Sybilla. Sa sœur Charlotte n’apparait pas dans le classement car sa branche respecte encore la loi salique et n’apparait pas dans l’ordre de succession. Le dernier frère de Paul-Louis, Jean, est encore mineur. Seul son frère Léopold est majeur et célibataire.

  • Léopold de Nassau, 20 ans (10e dans l’ordre de succession)

Léopold de Nassau, deuxième fils du prince Guillaume s’est fait remarquer en 2019, en faisant sa grande entrée dans la haute société, en accompagnant la princesse Maria-Carolina de Bourbon-Siciles au Bal des débutantes. Bien qu’ayant été choisi pour être son cavalier, Léopold et Carolina sont simplement amis. Il se murmure que le jeune homme a trouvé l’amour à Bruxelles lors de ses études à Solvay.

View this post on Instagram

Swipe to see our waltz✨

A post shared by Princess Carolina di Borbone (@carolinadebourbon) on

Monaco

La famille princière monégasque est relativement petite. Les deux enfants légitimes du prince Albert sont jumeaux et n’ont que 4 ans. Parmi ses deux enfants illégitimes, Alexandre Grimaldi-Coste est toujours mineur et Jazmin Grace Grimaldi est en couple depuis longtemps avec le chanteur Ian Mellencamp. La princesse Caroline a trois enfants issus de son premier mariage qui sont tous mariés, Andrea, Pierre et Charlotte Casiraghi qui s’est mariée l’année dernière. Par contre, sa fille Alexandra, née de son union avec le prince Ernst-August de Hanovre n’est pas mariée. Malgré son appartenance à une famille royale étrangère, elle figure dans l’ordre de succession au trône monégasque. Quant aux enfants de la princesse Stéphanie, son aîné, Louis Ducruet s’est marié l’année dernière. Sa fille Pauline est toujours célibataire, ainsi que sa fille Camille.

  • Alexandra de Hanovre, 21 ans (13e dans l’ordre de succession)

La princesse Alexandra est la quatrième enfant de la princesse Caroline et la troisième enfant du prince Ernst August. Issue d’un remariage pour ses deux parents, elle est aujourd’hui l’une des personnalités du Gotha les plus en vogue. Malheureusement, bien que non-mariée et donc officiellement célibataire, la princesse Alexandra est en couple avec Ben-Sylvester Strautmann un basketteur jouant dans l’équipe nationale monégasque.

Alexandra de Hanovre et le basketteur Ben-Sylvester Strautmann
  • Pauline Ducruet, 26 ans (16e dans l’ordre de succession)

La deuxième enfant de la princesse Stéphanie a été légitimée après sa naissance, elle et son frère Louis apparaissent dans l’ordre de succession, bien que nés avant le mariage de leurs parents. Pauline Ducruet est styliste et a lancé la marque Alter Design.

  • Camille Gottlieb, 21 ans (pas dans l’ordre de succession)

Camille Gottlieb, troisième enfant de la princesse Stéphanie est née hors mariage. Elle n’apparait donc pas dans l’ordre de succession au trône. Néanmoins, Camille fait partie d’une des figures de la jeune monégasque, impliquée pour la Principauté. Elle participe également à de nombreux événements publics au sein de la famille princière.

Camille Gottlieb, Pauline Ducruet et la princesse Stéphanie au défilé de mode de sa fille

Norvège

En Norvège, aucun petit-enfant du roi Harald n’a atteint la majorité. La fille aînée du prince héritier Haakon, la princesse Ingrid Alexandra n’a que 16 ans. L’ainée des petits-enfants du roi de Norvège est Maud Behn, 5e dans l’ordre de succession, fille de la princesse Märtha Louise, qui fêtera ses 18 ans l’année prochaine.

Pays-Bas

L’année prochaine, la princesse Catharina-Amalia, princesse d’Orange, héritière du trône des Pays-Bas fera son entrée dans le classement. Elle n’a que 17 ans cette année ! Parmi les enfants de son défunt frère Friso et de son frère Constantijn, le roi Willem-Alexander n’a aucun neveu ni nièce majeurs, à l’exception d’Eloise d’Orange-Nassau. Parmi ses cousins, plusieurs de leurs enfants ont 18 ans et sont célibataires, comme Anastasia van Lippe-Biesterfeld van Vollenhoven, Lucas van Lippe-Biesterfeld van Vollenhoven ou Isabella van Vollenhove qui a fêté ses 18 ans cette année. Mais aucun d’eux ne sont princes et ils n’entrent pas dans l’ordre de succession.

  • Eloise d’Orange-Nassau, 18 ans (5e dans l’ordre de succession)

La comtesse Eloise d’Orange-Nassau n’est pas princesse mais elle est la petite-fille aînée de l’ancienne reine Beatrix et la fille aînée du prince Constantijn. Elle entre tout de même dans notre classement car elle, son frère et sa sœur sont les seuls neveux du Roi à figurer dans l’ordre de succession au trône. Eloise est même 5e dans l’ordre de succession et y restera pendant encore un bon bout de temps car seuls les futurs enfants des trois filles du Roi viendront s’intercaler devant elle. La jeune femme vient d’être diplômée et Eloise a choisi de s’inscrire dans une école hôtelière pour poursuivre ses études dans un milieu qui lui plait.

La comtesse Eloise est tout juste diplômée cette année. Elle fait partie de nos célibataires royaux (Photo : Instagram)

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, tous les princes et princesses sont soit mariés, soit trop jeunes. La dernière non mariée est la princesse Beatrice fiancée à Edoardo Mapelli Mozzi, dont le mariage devait avoir lieu en mai 2020 mais a été annulé à cause du coronavirus. Les autres princes et princesses du Royaume-Uni sont les 3 jeunes enfants du prince William. Notez que Louise Mountbatten-Windsor, qui aurait pu être princesse mais ne l’a pas été à la demande de ses parents, aura 17 ans cette année.

Lire aussi : Lady Louise et son frère n’utiliseront pas leurs titres royaux : la comtesse de Wessex souhaite que ses enfants aient un travail et une vie normale

Suède

En Suède, les trois enfants du roi Carl XVI Gustaf sont mariés et ont des enfants. Les petits-enfants du roi et de la reine de Suède sont néanmoins encore trop petits. L’aînée, la princesse Estelle, n’a que 8 ans.

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.