La grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg

La grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg est née à Renaix, en Belgique, le 18 février 1984, dans une famille de 8 enfants. Avant son mariage en 2012 avec le grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg, elle était connue comme étant la comtesse Stéphanie de Lannoy.

Stéphanie est issue d’une famille de la noblesse belge. Du côté de sa mère, Alix, elle appartient à une grande et ancienne famille belge, della Faille de Leverghem. Du côté de son père, Philippe, elle appartient à une autre grande famille belge, la Maison de Lannoy.

La jeunesse et les études de Stéphanie de Lannoy

Stéphanie a grandi dans le château familial à Anvaing, dans la province belge de Hainaut. Elle a étudié dans la région, puis en France et a terminé ses études secondaires à Bruxelles. Elle a fait une année sabbatique en Russie, après avoir terminé l’école. Elle y a perfectionné son violon et a appris la langue russe.

Elle a suivi un parcours universitaire classique à l’Université catholique de Louvain, en Belgique, en philologie germanique. Elle effectuera ensuite un stage au sein de l’ambassade de Belgique à Berlin et son premier emploi sera dans une société d’investissement en Belgique.

Stéphanie de Lannoy devient grande-duchesse héritière

Au mois d’avril 2012, les fiançailles de Stéphanie et du grand-duc héritier Guillaume sont rendues publiques. Quelques mois plus tard, la comtesse Alix, la mère de Stéphanie décède d’un AVC en août 2012. Le mariage de Stéphanie et Guillaume a lieu peu de temps après. Ils s’unissent civilement le 19 octobre 2012 et le lendemain, le 20 octobre est organisé le mariage religieux.

Pendant plus de 7 ans, le couple marié est resté sans enfants. Fin de l’année 2019, Guillaume et Stéphanie ont annoncé attendre leur premier enfant, prévu pour le printemps 2020.

Les passions de Stéphanie

La grande-duchesse héritière est passionnée par l’art. Véritable connaisseuse, elle remplit de nombreux engagements artistiques et culturels au nom de la famille grand-ducale. Elle joue du violon et est également passionné par la Russie et par ses études de philologie germanique. Son mémoire universitaire de fin d’études portait sur le thème très précis de l’influence du romantisme allemand sur le romantisme russe.

La grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg, née comtesse de Lannoy. (Cour grand-ducale/Christian Aschman)

Actualité de la grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg